Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!

A Qui va Profiter la Mort de Ousmane Niantang Diatta : Salif Sadio ou César Attoute Badiate ?

Partager
  •   
  •   
  •   
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Il était avec Salif Sadio, (Chef du Front Nord,) et César Attoute Badiate (chef du Front Sud, prés de la frontière  Bissau Guinéenne) l’un des principaux chefs du Mouvement des Forces Démocratiques de Casamance. Basé vers Sikoun (à 100 km de Kassolol, quartier général d’Attoute Badiate)  dans la zone du Fouladou, il n’était pas considéré par l’état (dont Salif Sadio était l’interlocuteur favori) comme un pion majeur dans le processus de paix en Casamance.

En effet, Ousmane Niantang Diatta  s’était isolé car il craignait surtout de subir le même sort que Léopold Sagna exécuté par Salif Sadio qui l’accusait d’avoir trahi  le MFDC en acceptant de l’argent du président Abdou Diouf contre des négociations. 

Une exécution qui sera à l’origine de l’inimitié entre Salif Sadio et César Attoute Badiate qui avec l’appui de l’armée Bissau Guinéenne de Nino Viera chassera le premier du Front sud en 2006.

Ousmane Niantang Diatta se retirera donc vers Kolda  plus pour  des raisons de sécurité personnelle que pour créer un autre front contre l’état du Sénégal.

Ne disposant pas de forces substantielles, l’homme n’a  d’ailleurs jamais joué un rôle majeur dans les différentes négociations entre les présidents qui se sont succédés à la tête du pays et le mouvement rebelle.

Cependant, sa mort devrait  paradoxalement profiter à Salif Sadio plutôt qu’a César Attoute Badiate .

Ses hommes pourraient en effet le joindre du fait qu’ils partagent pour l’essentiel la religion musulmane et qu’ils sont  sur le même espace géographique. 

Attoute Badiate se trouvant trop loin à la frontière Bissau Guinéenne.

A moins qu’un de ses lieutenants ne prenne la relève.

Serigne Mbacké  Ndiaye

%d blogueurs aiment cette page :