Accalmie sur le front syndical : Le prix n’est-il pas cher payé? • Par S. Mb. Ndiaye

Partager
  •   
  •   
  •   
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Après des mois de grève,  les enseignants avaient fini par reprendre le chemin des classes au dernier moment, sauvant ainsi une année qui risquait d’ être invalidée. L’intervention de la première dame et des familles maraboutiques aurait permis le miracle. C’est aujourd’hui au tour des travailleurs de la santé de lever leur mot d’ordre de grève.

 

En effet le syndicat des travailleurs de la santé et de l’action sociale (sutsas) et le syndicat unitaire des travailleurs municipaux (sudtm), réunis autour de l’Alliance des syndicats autonomes de la santé et de l’action sociale du Sénégal (Asas And Gueusseum), ont décidé de lever leur mot d’ordre de rétention des informations sanitaires et sociales et de boycotte des Mtn, des activités de supervision des réunions et des ateliers.

Cette décision a été prise à l’ issue de leur rencontre avec Abdoulaye Diouf Sarr ministre de la santé. En effet sur les 11 points revendicatifs,  8 ont été satisfaits.

Il y a eu des avancées majeures sur l’ensemble des questions à incidence financière, s’est réjoui le ministre. Même ton de satisfaction chez  Mballo Dia Thiam, président de l’ Alliance, en félicitant le président de la république et tous les ministres qui ont travaillé sur le dossier.

Enseignants et travailleurs de la santé  affichent ainsi le même air de satisfaction après des mois de bras de fer avec l’ état. Un gouvernement qui ne s’en réjoui pas moins, pour avoir réussi à faire baisser la tension sur le front syndical,   tout au moins pour ce qui concerne ces deux corporations. C’est toujours celà de gagner.

Cependant,  on peut se demander s’il y a lieu de se réjouir de ces mois de paralysie.

Les résultats catastrophiques des examens de fin d’année et le désarroi des malades dans les structures sanitaires ne sont que la résultante de ces grèves interminables qui prennent  les pauvres populations en otage.

Serigne Mbacke Ndiaye

Une pensée sur “Accalmie sur le front syndical : Le prix n’est-il pas cher payé? • Par S. Mb. Ndiaye

Commentaires fermés.

%d blogueurs aiment cette page :