Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!

Affaire Aliou Sall : La Grande Crue de Moustapha Niass

Partager
  •   
  •   
  •   
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

On ne l’attendait plus, le président de l’assemblée nationale. Depuis l’éclatement du scandale le 2 juin dernier, il s’est fait plutôt discret. Son appréciation de la situation aurait pourtant été intéressante, lui qui évolue dans le pétrole depuis des décennies.

Il a enfin décidé de s’exprimer. 

Le communiqué du secrétariat politique exécutif de l’Afp  relève que « la BBC a relayé le discours d’une certaine opposition, en se faisant l’écho d’allégations qui mettent en cause un citoyen Sénégalais, Mr Aliou Sall. »

Inspiré par la coupe d’Afrique des nations et friand d’allégorie, le lyrisme de Moustapha Niass  s’envole et caresse les nuages : « Presque concomitamment, une attaque latérale contre le président de l’assemblée nationale du Sénégal, portée par un personnage bien connu des Sénégalais s’est brisée sur les vagues pérennes de la vérité. »

Avant de redescendre brutalement sur terre pour tutoyer le prosaïque et condamner  « avec la dernière énergie toutes les tentatives de manipulation insidieuses qui surfent  sur les aspirations légitimes du peuple. »

Et faire allégeance au petit prince de la république : «  Dans ladite affaire Aliou Sall, il faut saluer la démission du mis en cause, qui traduit sa volonté ferme de contribuer à la manifestation de la vérité, quand une certaine opposition Sénégalaise a voulu prendre pour du pain béni une situation en croyant obtenir par la rue manipulée, ce qu’elle n’a pas réussi à avoir par les urnes. » 

Serigne Mbacké N’diaye

%d blogueurs aiment cette page :