Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!

Alpagués avec 1 036 kg de Cocaïne : Pourquoi les 4 Européens sont libérés et les Sénégalais maintenus en prison

Partager
  •   
  •   
  •   
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Ils étaient 6 à être sous mandat de dépôt après la saisie de 1 036 kilogrammes de cocaïne à bord du bateau  Le Grand Nigéria. Les incriminés étaient notamment le couple Allemand  Lukas Schmiezberg  et Caroline Spanzl, le Commandant Matéra Gorbia Pascal et son adjoint Paolo Amalfitano tous deux Italiens,  Babacar Coumba Diop et Alioune Badara Coly. Des six, il n’en reste que deux… Les Sénégalais.

Les Européens ayant recouvré la liberté avec la bénédiction des autorités judiciaires.

Il est vrai que selon le Journal l’Obs qui s’est penché sur la question, leurs gouvernements ont fait  pression sur le Sénégal afin  qu’ils soient élargis dans les plus brefs délais.

L’Obs fait état d’une lettre publiée par  la Cormar (Comité pour la sauvegarde de la dignité des marins) et dans laquelle son  président  Giorgio Blandina a intimé l’ordre au ministre Italien des Affaires étrangères Luigi Di Maio  d’exiger du gouvernement Sénégalais la libération des deux Italiens,  à l ‘image du gouvernement Allemand qui a pu obtenir celle de ses ressortissants.

«  Monsieur le ministre, le commandant Mattera a exprimé à plusieurs reprises  son inconfort et son évanouissement en prison » écrit  Giorgio Blandina  qui demande à son gouvernement de convoquer l’ambassadeur du Sénégal en Italie et accuse le gouvernement du Sénégal d’extorsion de fonds : « Nous considérons qu’il est inacceptable que deux Italiens soient emprisonnés sans titre et jetés dans une prison d’un pays du tiers Monde. » 

Les  quatre Européens  ont donc bénéficié d’une liberté provisoire le 5  aout  dernier.

Babacar Coumba Diop dont les avocats estiment pourtant avoir fourni toutes les garanties de représentation en justice et qui est régulièrement domicilié a vu sa demande de mise en liberté  provisoire refusée.

Quant à Alioune Badara Coly, il n’aurait pas formulé de demande.

Deux autres Sénégalais sont impliqués dans l’Affaire.

Il s’agit de Amadou Préira  et Gabriel Soulèye Faye.

Ils sont placés sous contrôle judiciaire.

Nhnews

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :