Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!

Amadou Woury Diallo gracié : Les pharmaciens en grève

Partager
  •   
  •   
  •   
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La pilule ne passe décidemment pas chez les pharmaciens. La grâce accordée par Macky Sall à la veille de la fête de l’indépendance au Guinéen Amadou Woury Diallo, arrêté et condamné à 5 ans de prison pour trafic de faux médicaments leur est restée au travers de la gorge.

Aussi, ont-ils décidé d’observer une grève mercredi prochain pour protester contre cette mesure gravissime et exiger que la lumière soit faite et les responsabilités situées.

Cette faveur insulte en effet toutes les règles de droit et de justice.

Le Guinéen n’aurait pas dû figurer sur la liste des graciables vu que sa condamnation n’en était qu’en première instance et qu’il devait être jugé en appel.

Le 11 novembre 2017, la Brigade de Touba intercepte dans la Capitale du Mouridisme deux camions bourrés de faux médicaments d’une valeur de 1 335 000 000 FCFA, donc supérieure au chiffre d’affaire des 40 pharmacies légalement implantées, que compte toute la région de Diourbel.

Le procès tenu du 11 juillet au 4 décembre 2018 permit de condamner Amadou Woury Diallo et Bara Sylla à 5 et 7 ans de prison.

Quelle ne fut la stupéfaction du président de la cour lors de l’audience en Appel tenue le 13 mai 2019 en constatant que Amadou Woury Diallo a bénéficié d’une grâce du président de la république, et qu’il ne s’est pas fait prié pour rentrer illico en Guinée.

Le procès a ainsi été reporté jusqu’au 27 mai, le temps d’y voir plus clair sur cette affaire rocambolesque qui laisse deviner un large réseau de trafic d’influence, de complicité et de corruption au niveau de l’administration .

Serigne Mbacké Ndiaye

%d blogueurs aiment cette page :