Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!

Arrêté par la Dic hier, Omar Faye, Leral Askanwi cuisiné pour une vidéo sur WhatsApp…

Partager
  •   
  •   
  •   
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L’information selon laquelle, Omar Faye du mouvement “Leral Askan Wi” fait l’objet d’une traque de la part de la Division des investigations criminelles (Dic) s’est répandue comme une trainée de poudre hier.

Ce dernier a été bel et bien, selon SourceA, l’hôte des enquêteurs de la très redoutée Brigade des affaires générales de la Dic, qui l’ont cuisiné durant plusieurs tours d’horloge. Ce, dans le cadre d’une vidéo sur Whatsapp où il décrie le fait que Macky Sall ait filé l’opérateur téléphonique, Tigo, au détriment de Kabirou Mbodj. A cet effet, les enquêteurs lui ont demandé s’il a vu le décret de Kabirou Mbodj qui a été abrogé, dans la cession de Tigo, en faveur du consortium  de Yerim Sow. “Je leur ai indiqué que je n’avais pas la copie dudit décret, mais je l’ai vu. Il a été bel et bien abrogé. Et tant que je serai dans ce pays, je continuerai de dénoncer le fait que des privés nationaux soient lésés au profit d’hommes d’affaires étrangers”, raconte-t-il dans les colonnes de SourceA. Et d’ajouter “j’ai rappelé aux enquêteurs que sous le défunt régime de Me Wade, lorsque Macky Sall, opposant, a été accusé de blanchiment, j’ai été le premier à l’avoir défendu. Donc, ce n’est pas aujourd’hui que je vais me taire, face à l’injustice”.

Après son interrogatoire, Omar Faye a pu regagner son domicile. Mais, bien avant, il a tenu, dit-il, à saluer la courtoisie des enquêteurs qui, de son intime conviction, méritent une mention spéciale.

A signaler que Omar Faye qui a été cueilli à 7 heures du matin, chez lui, à Rufisque, a fait face aux enquêteurs de 10 heures à 18 heures. Mais, en aucun moment, ces derniers n’ont violé ses droits et sa dignité.

Actusen.com