Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!

Babacar Ba, Président du Forum du Justiciable sur le terrorisme: « France dégage a voulu mettre en garde l’Etat du Sénégal »

Partager
  •   
  •   
  •   
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Babacar Ba et Guy Marius Sagna ont la particularité de faire partie des étoiles montantes  de la société civile. Juriste de formation, le président du Forum du Justiciable est, toutefois, plus pondéré dans ses prises de position. Ce qui ne l’empêche pas de demander la libération du membre de France Dégage.

Entretien   

Nhnews : Guy Marius Sagna  a été arrêté pour le délit de fausse alerte au terrorisme. Son mouvement  aurait accusé la France de préparer un attentat au Sénégal. Quel est votre sentiment sur ce dossier? 

Babacar Ba : « Je voudrai préciser deux choses.  D’abord, Guy Marius Sagna n’est ni le leader ni la personne morale de France dégage. Ensuite, le mouvement France dégage qui est auteur de la déclaration n’accuse pas la France de vouloir commettre un attentat. » 

De quoi il s’agit donc ?

«Le mouvement France dégage a juste fait une analyse de certains faits suite à la sortie du Ministre de l’intérieur français qui a dit clairement que le terrorisme est bien présent au Sénégal. Le mouvement a voulu mettre en garde l’Etat du Sénégal ainsi que la population et tiendrait l’Etat français comme responsable de tout attentat qui pourrait se produire sur le territoire. Il n y a rien de solide dans ce dossier.  On a comme l’impression qu’on voulait à tout prix arrêter Guy Marius Sagna. » 

Vous vous basez sur quoi pour demander sa libération? 

« Nous demandons sa libération parce que tout simplement l’arrestation de Guy Marius Sagna ne repose sur aucune base légale. Le délit de fausse alerte suppose qu’il y ait une personne qui divulgue une information qui soit fausse dans le but de faire croire à l’existence d’un attentat. Ce qui n’est pas le cas pour Guy qui n’était même pas présent le jour où le mouvement France dégage tenait son point de presse. Guy Marius Sagna n’a divulgué aucune information. » 

Selon le code pénal, que risque Guy Marius Sagna? 

« Selon l’article 429 bis du code pénal, Guy Marius Sagna risque une peine d’emprisonnement de 1 à 5 ans et une amande de 500.000 à 2.000.000. » 

Pensez vous que les accusations à l’encontre de la France sont fondées?

« Difficile de répondre à cette question. Mais, l’Etat du Sénégal  gagnerait à  mener une enquête. »

Entretien réalisé par Omar Ndiaye 

%d blogueurs aiment cette page :