Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!

Bamba Fall et les retrouvailles Socialistes : Les raisons d’une confession bien tardive

Partager
  •   
  •   
  •   
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

« Vous aviez entendu que Bamba Fall s’est retrouvé avec Ousmane Tanor Dieng. Jusqu’ à présent, je n’ai  pas dis pourquoi. Il m’avait appelé lui-même pour me dire : j’aimerais que vous tous, vous retrouviez la famille mère. » Ce témoignage du maire de la Médina rejoint les dizaines qui foisonnent sur le premier secrétaire du parti socialiste décédé. Sauf qu’au delà  des règles de bienséance, de courtoisie et de civilité,  on y décèle des non-dits. Comme c’est souvent le cas avec les hommes politiques.

En effet il est le seul à avoir mis l’accent sur « les retrouvailles socialistes » et à donner  spontanément des explications sur les raisons de son départ du camp des Khalifistes. 

Pourquoi ces confessions tardives ?

Bamba Fall, un des principaux lieutenants de l’ex maire de Dakar avait fini par rejoindre Ousmane Tanor Dieng et la mouvance présidentielle dans la perspective des prochaines élections locales.

Il estimait que vu la traversée du désert de Khalifa Sall, c’était  la station la plus sure pour conserver son siège de maire de la Médina. Il se retrouve brutalement affaibli avec le décès de son protecteur qui aurait pu l’imposer comme candidat de Benno Bokk Yacaar à la Medina.

En effet, la perspective d’une recomposition du Ps autour de Khalifa Sall  bouleverse toutes les donnes.

D’autant que l’Apr vient de mettre en selle un éventuel sérieux adversaire de Bamba Fall à la Médina en la personne de Cheikh Ba ex directeur des impôts et domaines et remplaçant de Aliou Sall à la caisse de dépôts et  consignations.

Unique espoir pour Bamba Fall de conserver sa mairie : retrouver l’aile protectrice de Khalifa Sall.

Serigne Mbacké Ndiaye