Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!

Bourreau et bon Samaritain : L’impossible trait-d’union

Partager
  •   
  •   
  •   
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L’entente symbiotique et la synergie alchimique  qui caractérisent les relations entre les quatre adversaires de Macky Sall,  qu’on aurait subodoré éphémères et volatiles, car incapables de résister aux vicissitudes du quotidien politique, restent  cependant d’une constance inoxydable. 

En effet, depuis les présidentielles, Idrissa Seck, Ousmane Sonko, Issa Sall et Madické Niang ont toujours accordé leurs violons pour parler d’une seule voix.

Ils avaient décidé ensemble de ne pas reconnaître la victoire de Macky Sall, de ne pas déposer de recours, ils optent aujourd’hui de répondre favorablement à l’offre de Dialogue du président de la république.

Réunis ce mardi 14 mai 2019 chez Madické Niang : « Les quatre candidats réaffirment leur volonté unanime de participer à des concertations ayant pour objet les intérêts exclusifs du Sénégal et de son peule. »   

Poussant  néanmoins la logique jusqu’au bout, ils refusent que ce soit sous l’égide du ministre de l’intérieur, Aly Ngouille Ndiaye : « Ils réaffirment leur adhésion totale à la position exprimée par le Front de résistance nationale ( Frn), consistant à exiger une concertation sincère et constructive menée  sous la conduite d’une Commission cellulaire composée de plusieurs personnalités crédibles et neutres. »  

Le contraire eut été surprenant.

Après avoir été le maitre-d ‘œuvre et l’exécuteur du plan de  leur liquidation à travers la répression de leurs  manifestations, leur emprisonnement, leur élimination  des présidentielles par le parrainage, Aly Ngouille Ndiaye est la dernière personne qui devrait  prétendre jouer les faiseurs de paix entre le pouvoir et l’opposition.

Serigne Mbacké Ndiaye

Laisser un commentaire