Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!

CAN 2019: l’Algérie, un champion pas beau à voir

Partager
  •   
  •   
  •   
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les fennecs ont réussi une fois de plus à s’imposer devant les lions du Sénégal. L’Algérie n’a pas dominé le match certes. Et qui plus est, elle a marqué très tôt. Le tir de son attaquant Bounhejah, à la deuxième minute de jeu, contré par Salif Sané, est allé se loger dans les buts d’un Alfred Gomis trop avancé. Mais, ce but suffit au bonheur des hommes de Djamel Belmadi.

Les lions ont été cueillis donc à froid par les algériens. Un match qui est à l’image de leur première confrontation lors des phases de poule. Les fennecs ont commis beaucoup de fautes. L’Arbitre a laissé faire un moment. Avant de commencer à sortir des cartons jaunes. Mais, les fennecs tenaient déjà le bon bout. Même si à un moment donné du match cette stratégie bien rodée a failli leur tomber dessus.

Le Sénégal a cru lors des vingt dernières minutes de jeu que ses efforts étaient enfin récompensés. En effet, l’arbitre a sifflé un penalty en sa faveur. Un défenseur algérien a touché un centre d’Ismaila Sarr de la main. Celle-ci était légèrement decollée. Ce qui se siffle puisque le centre qui était destiné aux autres attaquants des lions a été dévié de sa trajectoire. Après avoir consulté la VAR, Alioum Alioum est revenu sur sa décision.

Le Sénégal perd une fois de plus donc devant l’Algérie. La seule équipe qui l’a battu lors de cette 32ème édition de la CAN. Les lions auront sans doute des regrets puisqu’ils ont eu plusieurs opportunités de marquer. Surtout, ils ont été encore malmenés par des fennecs très durs sur l’homme face à un arbitre qui a souvent laissé faire. Le penalty d’Ismaila Sarr rappelle bien celui de Sadio Mané contre le même adversaire en phase de poule.

Omar Ndiaye