Capitaine Mamadou Dieye : Lettre à Ousmane Sonko

Partager
  •   
  •   
  •   
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Par respect….. Je te comprends dans ma peau Ousmane pour avoir ramé à contre courant de la machine militaire, en un mot : l’Etat.

Vous êtes épié, scruté, surveillé avec des méthodes obscures et criminelles au point que même ceux qui sont proches de vous deviennent un fardeau car ils ne savent pas dans quoi vous vous êtes empêtré.

C’est là qu’on comprend effectivement que c’est bien plus facile d’avoir des Mo ou des Go et d’insulter, de jeter l’anathème sur d’honnêtes citoyens qui ont pris l’option de changer de paradigme.

Le combat entre les forces du mal et la Lumière de la vérité est vieux comme le monde. Sauf que la victoire de Satan est incarnée par des Hommes à la différence de celle de la Lumière.

Celui qui porte le combat de la vérité ne cherche pas la victoire. C’est une force incarnée en des Hommes qui se le transmettent au delà des préoccupations de leur existence d’être mortel.

Ils incarnent alors Dieu. Au delà de ce qui est apparent, personne ne peut vivre en dehors de Dieu.

Tout en nous et Tout en rien ne sont en dehors de Lui.

Alors Ousmane, je veux le nommer Sonko, je ne peux que te soutenir au delà de toi, de moi de l’Etat et du Pays. La Lumière céleste en toi qui connecte des êtres pour la seule vérité de l’Unicité ne saurait être éteinte par le seul fait des hommes.

Il existe un coin de l’esprit où gauche et droite ne sont pas des chemins contraires.
Emitey é póyi
Atemit a fóyi

Mamadou DIEYE – Mouvement NIT / #capitainedieye

%d blogueurs aiment cette page :