Capital de Suez : l’Etat lâche du lest

Partager
  •   
  •   
  •   
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Jusque là, les autorités et les syndicalistes de la SDE n’étaient pas tombés d’accord sur le pourcentage qui sera destiné aux travailleurs dans le capital de la nouvelle société qui a gagné le contrat d’affermage, Suez.

Alors qu’une grève de 72 heures a été décrétée par les employés qui exigeaient 15% pour mettre la pression sur les autorités, leur ministre de tutelle a réagi en affirmant que l’Etat ne peut pas donner plus de 10%. Seulement, Serigne Mbaye Thiam prévient qu’ils ne vont pas accepter que les travailleurs soient membres du conseil d’administration. 

La grève a été partiellement sentie par les consommateurs. Néanmoins, le ministre de l’eau ne veut pas que cette situation perdure. C’est la raison pour laquelle il a décidé de réquisitionner les travailleurs de la SDE. 

NHnews

%d blogueurs aiment cette page :