Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!

Contre-manifestation de Samm sunu rew: Un prétexte pour interdire celle de Aar Linu Bokk ?

Partager
  •   
  •   
  •   
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le vendredi 21 juin dernier, les  leaders du mouvement Aaar Linu Bokk avaient pris toutes les dispositions pour ne donner au préfet aucun prétexte pour interdire leurs manifestations ultérieures.

Ils avaient  insisté sur le caractère pacifique et citoyen de la manifestation, entonné l’Hymne national,  ramassé  tous les déchets et nettoyé les lieux à la fin de la mobilisation, avant de se disperser  dans le calme.

Face à un comportement aussi responsable et exemplaire, le préfet peut difficilement invoquer  « des risques de trouble à l’ordre public » pour justifier une interdiction de la manifestation de ce vendredi 28 juin.

Une manifestation qui pourrait être d’une très grande envergure car fédérant le mouvement citoyen, l’opposition et les syndicats regroupés autour du G7 et qui se tiendra sur l’avenue Bourguiba.

D’autant qu’elle intervient après la démission de Aliou Sall de la CDC.

Une première victoire qui devrait doper leurs ardeurs. 

Cependant la décision de jeunes de la mouvance présidentielle regroupés autour de Samm sunu rew  d’organiser une contre-manifestation le même jour et au même moment pourrait donner lieu à des affrontements entre les deux camps.

Une base légale toute trouvée par le préfet pour interdire toutes les deux mobilisations.

Serigne Mbacké Ndiaye

%d blogueurs aiment cette page :