Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!

Corruption dans le pétrole et le gaz : L’ ITIE refuse de servir de caution morale à Macky Sall

Partager
  •   
  •   
  •   
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L’Initiative pour la Transparence dans les Industries Extractives  (ITIE), pour la promotion d’une gouvernance ouverte  et redevable des ressources pétrolières, gazières et minérales, n’entend pas servir de couverture à l’état du Sénégal dans sa communication pour prouver sa bonne gouvernance dans la gestion du pétrole et du gaz.

En effet, pour prouver la transparence des accords signés en 2012 avec Franck Timis, l’état du Sénégal brandit le rapport de l’  ITIE  publié en 2016.

L’Organisation internationale qui regroupe 51 pays  et qui clame dans son préambule : « L’ ITIE est guidée par la conviction que  les ressources  naturelles d’un pays appartiennent à ses concitoyens et  elle a élaboré des normes visant à promouvoir la gestion ouverte et responsable des ressources pétrolières, gazières et minérales (…) L’ITIE cherche ainsi à renforcer la gouvernance publique (…)  et mener des réformes permettant d’endiguer la corruption et aller vers une gestion plus responsable du secteur extractif. »

Fort de ces principes, le Secrétariat  International de l’Organisation n’a pas apprécié les « déclarations concernant la Validation du Sénégal dans le cadre de l’ITIE » et l’a fait savoir dans un communiqué.

«  Depuis que le Sénégal est devenu un pays de mise en œuvre en octobre 2013, le Groupe Multipartite du Sénégal a publié cinq Rapports ITIE couvrant les années 2013 à 2017. »

Cependant, l’ITIE tient à le préciser : « Le rapport ne couvre donc  pas l’année 2012, pendant laquelle des activités d’octroi de licence ont eu lieu. »

L’Organisation de dégager ainsi sa responsabilité  et surtout toute validation  de  l’octroi des contrats d’exploration  des Blocs de Cayar et Saint Louis à Frank Timis comme certains ont voulu le faire croire :

« Par conséquent, l’ITIE n’a porté aucune appréciation sur cette affaire par le biais de la validation ou tout autre processus ».

Serigne Mbacké Ndiaye

%d blogueurs aiment cette page :