Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!

Coupe du Roi : Vinicius à la baguette, le Real proche des quarts

Après une première période difficile, Madrid se réveille en deuxième période pour venir à bout de Leganés sur le score de 3-0 et quasiment valider son ticket pour le tour suivant.

Lors d’une soirée difficile pour Isco, qui fut également celle des débuts de Brahim Diaz sous les couleurs ‘merengue’, Vinicius s’est de nouveau illustré et a propulsé Madrid vers la victoire, en compagnie de Benzema et Odriozola, deux des hommes les plus en vue de la rencontre.

Bernabéu était assez vide mais les spectateurs présents ont pu voir le beau but de Vinicius, celui qui a scellé le 3-0 et sûrement le passage des ‘Merengues’ en quarts de finale. Cela sera en effet très compliqué de renverser la vapeur pour Leganés.

Les ‘Pepineros’ ont très bien commencé la rencontre, grâce à l’intelligence de jeu Gumbau et la vitesse de Braithwaite. De la pure verticalité de la part de l’attaquant danois. Ses débuts auraient pu être glorieux si Navas n’avait pas été solide.

Après des minutes de jaugeage, Leganés a commencé à percuter sur les côtés et fini par trouver Braithwaite, un casse-tête pour les centraux. Quand la précision était au rendez-vous, il manquait de peu le ballon ou Keylor Navas était là pour l’arrêter.

Madrid, qui perdait l’équilibre, se maintenait à flot grâce aux belles courses d’Odriozola.L’ancien joueur de la Real Sociedad a été le joueur le plus incisif de la première période. Il a été sujet à deux fautes dans la surface adverse (l’une non sifflée et l’autre, litigieuse). Ramos n’a pas tremblé.

À 1-0, la sortie de Gumbau et le début de la deuxième période, Madrid a soigné et posé son jeu, évitant ainsi tout autre miracle ‘pepinero’. Dans ce contexte, Vinicius a su se distinguer.

Il a été le plus actif de la formation madrilène en deuxième période, accompagné par un Odriozola exaltant. Bustinza a commis une légère erreur, Benzema s’est emparé du ballon et Vinicius l’a offert à son coéquipier Lucas Vazquez.

Peu après, la jeune pépite qui émerveille Bernabéu a complété sa belle performance d’une impeccable reprise de volée finissant sur un but. Il a ensuite laissé sa place à Brahim Diaz, qui faisait ses débuts avec Madrid.

Les jeunes sont appelés à animer les festivités à Bernabéu, dans le besoin de bonnes nouvelles. Cela en prend le chemin.

Avec Besoccer

Partager