Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!

IGE : des poursuites requises contre Samuel Sarr

Partager
  •   
  •   
  •   
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Alors que le débat sur les ressources pétrolières bat son plein, Samuel Sarr a décidé de s’attaquer à Mody Niang qu’il a accusé de tirer ses informations de Nafi Ngom Keita. Une sortie qui a eu pour conséquence de  faire sortir de ses gonds  l’ancien formateur à l’école normal qui a eu à gérer la communication de l’Ofnac. Il a décidé de divulguer certaines recommandations contenues dans le rapport de l’IGE de 2013 ; lequel demande que des poursuites soient engagées contre l’ancien ministre de l’énergie sous Wade pour avoir importé du pétrole brut à hauteur de 495 milliards 365 millions FCFA de manière frauduleuse alors que la cargaison a été diluée avec de l’eau. 

Le Rapport de l’IGE précise que la Société africaine de raffinage a importé en 2008 une cargaison de  122 222 tonnes de pétrole brut auprès du fournisseur Arcadia Petroleum Limited (APL), qui l’a expédié à partir du Nigeria, à bord du « M/T OLINDA » dans des conditions marquées par bien des irrégularités, manquements et autres dysfonctionnements, fait noter Mody Niang. Il précise bien que l’importation de la cargaison ‘’Olinda’’ n’avait fait l’objet d’aucun appel d’offres, ni de l’application des dispositions du Code des Marchés publics alors en vigueur, ni de l’application de la procédure interne d’appel à la concurrence de la SAR.

Au total, ajoute-t-il, quatorze (14) cargaisons (9 en 2008 et 5 en 2009) seront importées exactement dans les mêmes conditions et auprès du même fournisseur, pour une valeur globale de quatre cent quatre-vingt-quinze milliards trois cent soixante-cinq millions (495 365 000 000) de francs CFA. Sachant la cargaison de pétrole a été diluée avec de l’eau, cela a fait perdre à l’Etat du Sénégal pas moins de 9 milliards. 

C’est la raison pour laquelle, rappelle Mody Niang, l’IGE proposait l’ouverture d’une information judiciaire contre Samuel Sarr et le directeur général de la SAR.

Omar Ndiaye 

%d blogueurs aiment cette page :