Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!

Détention de ses militants : Idy s’indigne

Partager
  •   
  •   
  •   
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Ses militants ont été particulièrement visés avant et après la proclamation des résultats de la présidentielle du 24 février dernier.Des jeunes, mais aussi des femmes interpelés dans la rue et parfois chez eux et inculpés sous différentes charges, cependant toutes liées au trouble à l’ordre public, loi fourre-tout pour casser de l’opposant.

Les organisations de défense des droits de l’homme ont à juste titre dénoncé ces dérives et atteintes de la liberté d’expression et de manifestation.

Cependant, la voix de Idrissa Seck manquait encore à ce concert de protestations.

C’est fait. Et de la manière la plus ferme. C’était au cours du face-à-face avec la presse ce mercredi 13 mars 2019 : « C’est le lieu d’exprimer notre indignation, face aux intimidations et aux agressions de différentes natures qui ont été faites en direction de ces femmes et des jeunes qui ont voulu exercer leurs droits constitutionnellement reconnus de s’indigner face à la confiscation du pouvoir, face à la confiscation de la volonté populaire et qui ont été emprisonnés et certains d’entre eux sont encore dans les liens de la détention et nous exigeons leur libération immédiate et sans conditions. »

Serigne Mbacké Ndiaye

Laisser un commentaire