Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!

Diamants : découverte d’une pierre exceptionnelle de 55 carats au Lesotho

Partager
  •   
  •   
  •   
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Dans un contexte de morosité du secteur des diamants, plombé par la baisse des prix de ces dernières années, Firestone Diamands, l’une des principales compagnies minière du pays annonce la découverte d’un gros diamant unique à sa mine de Liqhobong. Le Lesotho est l’un des principaux producteurs mondiaux du minerai.

Au Lesotho, la compagnie minière spécialisée dans l’exploitation diamantifère annonce la découverte d’un gros diamant scié jaune à sa mine de Liqhobong. « Firestone Diamonds plc a le plaisir d’annoncer la récupération d’un diamant sciable jaune intense de 54 carats extrait de sa mine de Liqhobong au Lesotho. Le diamant sera mis en vente lors de la prochaine vente aux enchères qui devrait avoir lieu en septembre 2019 », a expliqué le groupe dans un communiqué publié ce lundi 8 juillet.

C’est la deuxième découverte de cette envergure faite depuis le début de l’année par Firestone détentrice de 75% de la mine de Liqhobong. Avril dernier, le minier a découvert sur cette mine un autre diamant jaune entièrement malléable.

« La mine de Liqhobong est connue pour ses pierres jaunes fantaisie, mais celle-ci est la plus grande que nous ayons récupérée jusqu’à présent et est donc tout à fait particulière. Bien que certains segments du marché du diamant connaissent actuellement des difficultés, la demande de pierres naturelles uniques reste positive », a déclaré Paul Bosma, directeur général de la compagnie minière.

Au cours du premier trimestre, Firestone Diamonds a décidé de mettre fin à ses plans d’expansion de la mine Liqhobong afin de limiter les pertes du groupe au premier semestre. Dans un autre communiqué du 28 mars 2019, la compagnie minière a expliqué être parvenue à limiter ses pertes au 31 décembre 2018, en dépit d’un effondrement mondial des prix des diamants de petites tailles et de bas de gamme. « Firestone a perdu 6,6 millions de dollars au cours de la période, ou 1,3% par action, contre une perte de 7,8 millions de dollars, ou 2,2% par action, au premier semestre de l’exercice 2018 », détaille la société.

Le Lesotho, un pays riche en diamant

En dépit de cette conjoncture, la compagnie minière peut compter sur la hausse de la production et de la teneur moyenne par carat de la mine de Liqhobong – 465 680 par rapport à 379 716 carats en 2018. Ce qui a contribué à l’amélioration de la situation financière de la compagnie. Aux côtés de mine de Liqhobong exploitée par Fireston Diamonds, d’autres mines de diamant ont été développées au Losoto dont le sous-sol est riche de ce minerai. Le pays d’Afrique Australe abrite la mine de Kao, exploitée par Namakwa Diamonds, ou encore la mine Mothae de Lucapa Diamond. Le Losoto héberge également la mine de diamant de Letseng, détenue par la compagnie minière Gem Diamonds. Située à 3000 m d’altitude, elle est connue pour sa capacité à produire des diamants blancs de qualité exceptionnelle.

Avec LTA

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :