Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!

Drame au Mozambique : « sexe contre aide »

Partager
  •   
  •   
  •   
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des femmes sans argent au Mozambique touchées par le cyclone Idai ont été forcées d’avoir des relations sexuelles avec des responsables locaux en échange d’aide, a déclaré le groupe de défense des droits de l’homme Human Rights Watch (HRW).

Il dit avoir parlé à des personnes affirmant que les responsables avaient demandé de l’argent à des personnes pour que leurs noms figurent sur une liste de bénéficiaires de l’aide et que certaines personnes qui ne pouvaient pas payer avaient été forcées à avoir des relations sexuelles.

HRW a appelé le gouvernement à enquêter sur ces allégations.

Il cite notamment trois femmes de la ville de Mbimbir, dans le district de Nhamatanda, qui ont affirmé avoir été forcées à avoir des relations sexuelles.

«Les autorités mozambicaines ont l’obligation de veiller à ce que tout le monde reçoive la protection dont il a besoin dans cette situation, y compris les femmes vulnérables exposées au risque d’exploitation et de violences sexuelles», a déclaré Dewa Mavhinga, de HRW.

Avec magazineregards.com

%d blogueurs aiment cette page :