Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!

Durcissement des conditions de visite à Khalifa Sall : C’est de la démagogie !!

Partager
  •   
  •   
  •   
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

C’est pourtant un constat fait par tous ceux qui veulent rendre visite à l’ex maire de Dakar, Khalifa Sall. Les conditions sont devenues tellement draconiennes qu’il est presque impossible d’avoir le fameux sésame.

Qui plus est, des questions aussi indiscrètes qu’impertinentes sont posées aux demandeurs, notamment le motif de la visite.

Comme s’il existait milles motifs pour rendre visite à un prisonnier.

Obligé de répondre à ce tour de visse, le ministre de la justice s’est empressé de dégager toute responsabilité. D’ailleurs, jure t-il, c’est par les journaux qu’il a appris ces nouvelles dispositions.

C’était à l’occasion d’un panel organisé ce mardi 26 mars 2019 par le centre pour le renforcement de l’état de droit et des institutions judicaires ( Crédij).

Cependant, Ismael Madior Fall comprend et donne même les raisons de ces changements : « C’est pour mettre de l’ordre sur les visites. Ce sont des dispositions qui ont été prises au niveau du juge de l’application des peines. C’est un juge de siège qui n’a aucun rapport avec le ministère de la justice. »

S’il reconnaît qu’il y a eu de nouvelles dispositions, le ministre exclut néanmoins toute restriction : « Ceux qui critiquent ces changements sont de mauvaise foi. Rien n’a changé. Le détenu Khalifa Sall est visité comme il l’a toujours été. Ce sont des attaques de mauvaise foi. Ce sont des attaques de politiciens qui ne reposent sur rien. C’est de la démagogie. »

Serigne Mbacké Ndiaye

%d blogueurs aiment cette page :