Effondrement du PUR : La revanche de Moustapha Sy

Partager
  •   
  •   
  •   
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des 4 candidats de l’opposition qui ont fait face à Macky Sall,  le PUR de Issa Sall est sans nul doute celui qui aura le plus déçu. Grande révélation des législatives qui l’avaient vu arriver en quatrième position, le parti n’a pu confirmer tout le bien qu’on pensait de lui. Le fruit n’a pu tenir la promesse des fleurs. 

Les raisons de cet effondrement sont à chercher dans la matrice de ce parti pour le moins iconoclaste.

Le PUR est né en 1998,  des flancs du Mouvement Moustarchidine Wal Moustarchidaty qui  lui-même vit le jour en 1970 dans la maison du Khalife Général des Tidianes Serigne Babacar Sy, avant de connaître son essor en 1978 sous l’impulsion de  Serigne Cheikh Tidiane Sy, qui en confia la direction à son fils Serigne Moustapha Sy.

Serigne Moustapha Sy, qui devint  le métronome, l’Alpha et l’Oméga  du Mouvement. C’est donc naturellement qu’il  fut porté à la présidence du Parti qui est issu de ses entrailles, le PUR.

Cependant, des dissensions apparurent   à l’occasion de la désignation du candidat du parti pour les présidentielles  de 2019, entre Moustapha Sy et Issa Sall.

Issa Sall qui n’a fait son apparition devant la scène publique que lors des élections législatives de 2017.

En effet, le caractère bicéphale de ce drôle de parti, pas si pur que ça, car fruit d’un mélange frelaté de spirituel et de temporel était porteur de germes de division.

Des dissensions qu’on peut d’ailleurs déceler en filigrane en parcourant le communiqué des cadres du parti publié le 2 décembre 2018.

«  Le Comité d’initiative de la fédération des cadres du Parti de l’Unité et du Rassemblement  (FC PUR) réunis le dimanche 2 décembre, constate des divergences d’approche et de méthode au sein du PUR, lesquelles divergences trouvent leur source dans la volonté de notre serviteur et responsable moral Serigne Moustapha Sy Al Makhtoum de maintenir notre formation sous le joug du Dahira Moustarchidine Wal Moustarchidaty. Après avoir renouvelé  notre confiance et notre engagement au professeur Issa Sall, demandons à notre guide moral Serigne Moustapha Sy Al Makhtoum de prendre de la hauteur pour permettre à la direction du PUR de définir sa propre stratégie en direction des présidentielles de 2019. Le FC PUR qui attache du prix à la claire séparation des missions de Dahira et de Parti Politique appelle l’ensemble des cadres de notre organisation à se mobiliser derrière le professeur Issa Sall. »

En des termes diplomatiques, le PUR  s’affranchissait de sa sève nourricière, le Mouvement Moustarchidine Wal Moustarchidaty et de son  président.

Les cadres demandaient à Moustapha Sy de prendre de la hauteur. 

Il leur offrit encore mieux : Il prit ses distances.

Pas une seule fois, on ne l’a  vu prendre part à la campagne électorale. 

Un boycott aux conséquences désastreuses  pour le PUR,  qui n’a  même pas réussi  à atteindre son plafond de verre. 

Serigne Mbacké Ndiaye

%d blogueurs aiment cette page :