Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!

Enquête: comment Moussa Diop a endoctriné les travailleurs de Dakar Dem Dikk

Partager
  •   
  •   
  •   
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Lorsque maître Moussa Diop a débarqué à Dakar Dem Dikk, la société de transport croulait sous les dettes. Avec l’aide de son allié Macky Sall, le nouveau directeur général s’est arrangé pour que les robinets coulent, de nouveau, à flot.

Mais les travailleurs qui voulaient faire partie de ses plans ont dû, soit faire partie de son mouvement politique soit être affectés sur la nouvelle plateforme qui se trouve près du stade Léopold Sédar Senghor.

Les syndicalistes les plus teigneux ont été promus au rang de cadres de l’entreprise. Ce qui de fait leur ôtait le droit de diriger les mouvements contestataires. La tempête est passée au niveau de la société Dakar Dem Dikk. Les employés qui se demandaient comment leur entreprise allait faire pour payer les pharmacies qui les approvisionnaient en médicaments comme la pharmacie Guigon ont vu une partie de la dette être épongée par leur directeur général Moussa Diop avec l’aide bien sûr de Macky Sall.

Il le fallait bien puisque la pharmacie Guigon qui a, finalement, cassé le contrat qui le liait à la société de transport avait décidé de ne plus fournir des médicaments aux employés de la société de transport. Le concours de l’État a permis pourtant de dégager une somme de 6 milliards.

Il ne restait plus à payer que 3 milliards plus une somme de 900.000 due à chaque employé. Ces derniers s’étant entendus avec l’ancienne direction, sachant que la société n’était pas au mieux de sa forme financière, il a été convenu de payer juste 400.000 à chacun. La réception de nouveaux bus a facilité les choses.

Le directeur général de la société de transport s’est même permis de recruter 15 promo en 2017, une dizaine en 2018. Soit près de 1000 personnes depuis qu’il est à la tête de Dakar Dem Dikk. Un bilan fort élogieux. Néanmoins, il y a anguille sous roche. Sur les trois syndicats de la société, une seule, celle dirigée par Mamadou Goudiaby, était vraiment du côté des travailleurs. Et notre enquête nous révèle que, comme cela avait été dénoncé, des agents de 10 ans d’expérience ont été zappés au profit de nouveaux venus, pas du tout expérimentés qui deviennent de facto leurs chefs.

Ces nouveaux employés sont tous membres du mouvement Alternative générationnelle Ag/Jotna de maître Moussa Diop. C’était le prix à payer pour intégrer la société.

Ainsi, durant les différentes campagnes électorales auxquelles il a assisté, le boss de la société aux trois DDD a pu compter sur ces personnes pour mobiliser pour son leader, Macky Sall. Néanmoins, son ambition est tout autre.Macky Sall aurait bien voulu que Me Moussa Diop intègre l’Apr.

Mais celui-ci lui a fait comprendre qu’il pourrait l’aider s’il accepte que cela soit dans le cadre du mouvement Ag/jotna qu’il a, par la suite, porté sur les fonts baptismaux. En fait, maître Moussa Diop a, comme son allié, l’ambition de devenir, prochainement, président de la République du Sénégal. La création d’un mouvement politique est le premier jalon qui a été posé pour que ce rêve devienne une réalité.

Omar Ndiaye

%d blogueurs aiment cette page :