Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!

Enseignement supérieur: Les étudiants orientés dans le privé regagnent les amphis

Partager
  •   
  •   
  •   
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les étudiants que l’État avait orientés dans les établissements privés du fait du surnombre dans les universités publiques vont pouvoir reprendre les cours.

Ces établissements regroupés autour du cadre unitaire des organisations des établissements privés d’enseignement supérieur du Sénégal (Cudopes) avaient exclu toute réintégration tant que l’état n’aurait pas épongé l’ardoise de 16 milliards qu’il leur doit.

Une solution a finalement été trouvée.
En effet, selon Jean Marie Séne, président du Cudopes, « En dehors du paiement de six milliards ci-dessus, les différentes discussions par rapport à la dette globale ont abouti aux accords. Il s’agit de la mise en place, proposée par le gouvernement, du plan de décaissement des huit milliards inscrits dans la loi des finances initiale 2019, selon le calendrier suivant :Janvier, un milliard , avril deux milliards, mai, un milliard, et juin, un milliard. (…) En conclusion le Cudopes demande à toutes les écoles privées d’enseignement supérieur de rendre effective la reprise des cours à compter du lundi 21 janvier. »

Serigne Mbacké Ndiaye