Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!

Fait divers : Une jeune femme démembrée pour avoir refusé une demande en mariage

Partager
  •   
  •   
  •   
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Avoir refusé une demande en mariage a coûté la vie à une jeune femme algérienne, selon la presse locale. Elle aurait été assassinée, démembrée et les parties de son cadavre éparpillées dans différents endroits de la ville algérienne de Biskra.

Sept personnes ont été accusées d’assassinat et de complicité d’assassinat d’une jeune femme, selon Algérie Monde infos. D’après les informations recueillies, la victime âgée de 23 ans était portée disparue depuis un certain temps jusqu’à ce que, le 27 février 2018, les parties de son corps aient été découvertes dans des sacs en plastique par des habitants de la ville algérienne de Biskra, où les événements tragiques se sont déroulés.

Comme l’indique le journal d’information, la première enquête a permis d’arrêter sept personnes «d’une même et unique famille», à savoir une mère et ses six enfants, tous voisins de la victime. L’identité des assassins a pu être établie grâce aux caméras de vidéosurveillance qui ont capturé le moment où ils sortaient de chez eux, tenant de gros sacs en plastique retrouvés par la suite dans la ville.

Image associéeAvoir refusé une demande en mariage a coûté la vie à une jeune femme algérienne, selon la presse locale. Elle aurait été assassinée, démembrée et les parties de son cadavre éparpillées dans différents endroits de la ville algérienne de Biskra.

Le principal suspect, un homme âgé de 34 ans, a été identifié grâce aux traces ADN retrouvées sous les ongles de la victime qui a essayé de lui échapper, selon la plateforme d’information. Il a reconnu sa culpabilité et a expliqué qu’il n’entretenait aucune relation avec la jeune femme assassinée, mais qu’il l’avait tuée par vengeance, cette dernière ayant refusé sa demande en mariage.

Toujours selon la même source, cinq accusés encourent la peine capitale et deux autres la perpétuité.

%d blogueurs aiment cette page :