Forum de Dakar : Gadio toujours out, Amadou Ba ressuscité, la France au coeur de l’événement

Partager
  •   
  •   
  •   
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Cheikh Tidiane  Gadio et Macky Sall sont redevenus les meilleurs amis du monde. En effet, le leader MPCL Lu Jot Jotna a récemment hérité du poste de troisième vice-président de l’assemblée nationale aux dépens d’Abdou Mbow. Dans un contexte marqué par la tenue  les 18 et 19 novembre prochain du Forum de Dakar sur la paix et la sécurité en Afrique, on pourrait penser que le Chef de l’État fera appel au Président de l`Institut Panafricain de Stratégies qui est à l’origine d’une telle initiative.  

C’est le ministère des affaires étrangères qui organise depuis quelques années le Forum de Dakar sur la paix et la sécurité en Afrique. Cette année aussi, ce département sera aux commandes. Ce qui, dans une certaine mesure, va permettre à Amabou Ba qui n’est plus au devant de la scène médiatique depuis qu’il a quitté le ministère de l’Économie et des Finances de reprendre des couleurs. Il ne sera pas tout de même libre de faire ce qu’il veut. En effet, cette rencontre est organisé conjointement par la France et le Sénégal. 

Les officiels français seront bien sûr présents.   D’ailleurs le premier ministre Édouard Philippe est attendu à Dakar. Le Forum est surtout un moyen pour l’hexagone de gagner des marchés dans le domaine de la sécurité. Les français vont, en effet, essayer de renforcer leur partenariat dans ce domaine avec les pays du Sahel. Sauf que le nombre de présidents africains qui participent à ce rendez-vous n’a cessé de baisser ces dernières années. Cette année, Macky Sall procédera à la cérémonie d’ouverture avec son homologue mauritanien, Mohamed Ould Ghazouani, l’invité d’honneur. Alors que quatre chefs d’État Africains étaient présents lors de la première édition du Forum en 2014. 

L’absence des présidents africains n’est pas étrangère à l’ingérence française. En effet, le fait que la diplomatie française soit  co-organisatrice de l’évènement a  généré un grincement de dents du côté de l’UA lors de la première édition. Les sources de nouvelhorizon affirment que les thèmes qui sont discutés au cours des panels et autres sont choisis par l’hexagone.

Omar Ndiaye

%d blogueurs aiment cette page :