Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!

G20: Berlin examinerait la piste criminelle suite aux problèmes de l’avion de Merkel

Partager
  •   
  •   
  •   
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le problème technique qui aurait contraint l’avion d’Angela Merkel en route pour le G20 à Buenos Aires à atterrir d’urgence à Cologne aurait concerné tous les systèmes responsables des communications radio. Le gouvernement fédéral examine une piste criminelle, selon Rheinische Post.

 

Le problème technique de l’avion gouvernemental de la chancelière allemande aurait touché tous les systèmes assurant les communications par radio, a annoncé Der Spiegel.

Selon le média, la situation à bord de l’avion gouvernemental était si grave que la ministre allemande de la Défense Ursula von der Leyen en a été aussitôt informée. À son atterrissage, l’avion a été accueilli sur le tarmac de l’aéroport de Cologne par des camions de pompiers.

Le journal allemand Die Welt a annoncé que le pilote de l’avion d’Angela Merkel avait envoyé le code d’urgence 7600 aux contrôleurs aériens, signifiant «je ne peux plus communiquer régulièrement par radio».Le code 7600 est l’un des quatre identificateurs spéciaux pouvant être transmis par transpondeur, c’est-à-dire par signal radio, aux contrôleurs aériens. Par exemple, le code 7500 peut être utilisé pour signaler un détournement d’avion sans le mentionner spécifiquement dans le trafic radio. Le code 7600 est souvent décrit par les pilotes comme étant «76 — J’ai besoin que ma radio soit réparée» ou «76 — Je n’entends rien».

Die Welt rappelle qu’à la mi-octobre, cet avion avait déjà connu des déboires: le ministre des Finances Olaf Scholz, qui fait d’ailleurs partie de la délégation allemande au sommet du G20, n’a pas pu revenir d’une réunion du FMI à Bali car des rongeurs étaient parvenus à pénétrer dans l’avion et à s’attaquer à d’importants câbles électriques.

Un avion de ligne de la compagnie israélienne Arkia. Photo d'archive

Selon le média, la chancelière allemande devrait donc être absente de l’ouverture du sommet du G20. Elle devrait se rendre vendredi matin à Madrid afin d’embarquer avec une petite délégation à bord d’un avion de ligne commerciale vers la capitale argentine.Selon le quotidien Rheinische Post, le gouvernement fédéral estime que le problème technique de l’avion d’Angela Merkel pourrait avoir une origine criminelle.

Le média précise en se référant à des sources au sein des organes de sécurité allemands que l’incident pourrait être d’origine criminelle, mais que l’enquête sera menée «tous azimuts».