Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!

Gamou de Fogny : Bignona puni pour avoir voté Sonko

Partager
  •   
  •   
  •   
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Quel est le dénominateur commun entre un Gamou et une présidentielle ?
De prime abord aucun.
Si pourtant : les politiciens, qui squattent le premier pour espérer remporter la deuxième. Aussi, quand ils en arrivent à bouder la cérémonie religieuse, c’est parce qu’ils n’ont pas eu satisfaction lors du scrutin.

Les responsables de la mouvance présidentielle n’ont pas encore digéré que les électeurs de Bignona leur aient préféré Ousmane Sonko lors des élections présidentielles du 24 février dernier.

En effet, le candidat de Pastef est arrivé largement en tête avec 51 438 voix contre 27 398 pour benno Bok Yacaar.

Une déculotté qui n’a pas été du gout des tenants du pouvoir qui ont décidé de le leur faire payer cher, d’ après nos confrères de Source A.

Alors qu’ils se pressaient toujours au Gamou de Fogny rivalisant de générosité, ils ont plutôt brillé par leur absence lors de l’édition 2019.

« Les responsables politiques de la mouvance présidentielle ont purement et simplement boycotté la cérémonie de 2019 qui réunit chaque année les cent cinquante villages du Fogny. C’est la défaite dans le département qui est à l’origine de leur colère contre les populations et leur absence à la cérémonie. Les responsables politiques, non seulement ne sont pas venus, mais ils ont retenu cette aide qu’ils remettaient chaque année aux organisateurs pour la restauration des fidèles », selon Ousmane Sané, membre du comité d’organisation qui signale que chaque année, des tonnes de riz et une enveloppe financière étaient remises au Khalife de Fogny.

Serigne Mbacké Ndiaye

%d blogueurs aiment cette page :