Inculpé au Japon : La vidéo de l’évasion de Carlos Ghosn vers le Liban

Partager
  •   
  •   
  •   
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Il fut le puissant patron de l’Alliance automobile Renault-Nissan.  Vénéré  comme un messie au Japon il y connaîtra cependant  la déchéance. La justice Japonaise l’accuse en effet  d’avoir détourné entre autres, une partie des 15 millions de Dollars versés de 2015 à 2018 à Suhail  Bahwan  Automobile un concessionnaire Omanais de Nissan  et l’arrête le 19 novembre 2018.

D’autres chefs d’accusation suivront. En liberté conditionnelle  avec vidéos surveillance dans sa résidence .en attendant son procès qui devait se tenir  au printemps 2020,  il parvient à s’évader et se retrouve le 30 décembre 2019 au Liban son pays d’origine.Une évasion rocambolesque dont nous vous proposons  la vidéo.

%d blogueurs aiment cette page :