Diplomatie: le téléphone rouge ouvert entre les dirigeants des deux Corées

C’est une première depuis la division de la péninsule coréenne il y a sept décennies : les deux Corées ont ouvert une ligne de communication directe entre leurs dirigeants. Cette liaison téléphonique sans précédent entre le président Moon Jae-in au Sud et le « leader suprême » Kim Jong-un au Nord est une avancée significative qui permet de réduire les tensions, et c’est un signe de détente de plus avant le sommet prévu entre les deux dirigeants la semaine prochaine.

« La qualité de la ligne était excellente, c’est comme si nous appelions la porte à côté », s’est félicité un porte-parole de la présidence sud-coréenne, qui a qualifié « d’historique » l’établissement de ce téléphone rouge. L’appel inaugural, destiné à vérifier la ligne, a duré 4 minutes et 17 secondes.

Si les deux Corées possèdent déjà des téléphones rouges militaires, c’est la première fois qu’une ligne relie directement les bureaux de leurs dirigeants. Plus précisément la Maison bleue présidentielle, dans le centre de Séoul, à la Commission des Affaires de l’Etat à Pyongyang, dirigée par Kim Jong-un.

Selon Séoul, ces communications directes permettront d’apaiser les tensions et de prévenir certains accrochages à la frontière provoquées par des malentendus. Toujours selon Séoul, Moon Jae-in et Kim Jong-un devraient utiliser ce téléphone très bientôt, pour préparer leur sommet prévu vendredi prochain sur la frontière.

Ce tête-à-tête très attendu devrait leur permettre de discuter de la dénucléarisation de la Corée du Nord, ainsi que de la signature d’un traité de paix, pour remplacer l’armistice signé en 1953.

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *