Folle semaine au Gabon : assemblée dissoute, nouveau gouvernement et promesse d’élections

Le Gabon vient de connaître une folle semaine politique totalement inédite : en quatre jours, l’Assemblée nationale a été dissoute, un nouveau gouvernement formé, sans bouleversement majeur et avec pour objectif d’organiser des législatives plusieurs fois reportées.

Deux jours après sa démission, un nouveau gouvernement de 41 membres dirigé par le Premier ministre sortant et reconduit, Emmanuel Issoze Ngondet, a été présenté tard vendredi soir par le secrétaire général de la présidence, Jean-Yves Teale.

La tâche essentielle de la nouvelle équipe qui ne sera responsable que devant le président Ali Bongo, sera d’organiser des élections législatives, deux fois annoncées et reportées depuis 2016.

Par rapport au précédent gouvernement, les principaux ministres restent à leur poste ou bien changent d’affectation.

Lire l’article intégral sur : www.jeuneafrique.com

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *