Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!

Ces Politiciens, méfiez vous en!

J’aurais été de la mouvance présidentielle, je me méfierais comme de la peste de ceux qui, après avoir été de tous les combats contre Macky, reviennent pour lui tresser des lauriers.

Il y a aujourd’hui une volonté manifeste de convaincre les citoyens que tous les Sénégalais se valent, qu’ils ne s’activent que pour leurs intérêts égoïstes, qu’avoir des principes et des valeurs est, en quelque sorte, une perte de temps. Tout le monde fait semblant de s’opposer avec virulence au président de la République pour ensuite le rejoindre, en arguant de raisons aussi absurdes les unes que les autres. L’on veut saper la morale des opposants et en même temps étouffer toute envie de changement chez les citoyens. La légèreté avec laquelle on change de position dans ce pays, ne prouve pas que le changement est une utopie, au contraire elle prouve l’urgence et la nécessité de ce changement.

On prétend que les opposants actuels sont pires que Macky, qu’ils n’ont pas son expérience ( !?) qu’après lui c’est le désert, qu’il n’y a personne capable de le remplacer, bref, le même discours qui était tenu par les mêmes personnes qui voulaient un troisième mandat de Wade ! Non, nous ne vous suivrons jamais dans ce paralogisme dangereux : nous restons convaincus que tous les Sénégalais ne se valent pas, qu’on peut faire de la politique tout en ayant un minimum de dignité et en s’arc-boutant à des principes inamovibles. Nous restons convaincus que de la même manière que des hommes et des femmes divorcent plusieurs fois avant de trouver chaussures à leurs pieds, les peuples doivent changer de leaders jusqu’à trouver qui conviennent à leurs aspirations. Nous demeurons convaincus que Dieu ne nous a pas condamnés à une peine de réclusion à l’échec perpétuelle : nous trouverons le bon leader que méritent le génie et les sacrifices de notre peuple.

J’aurais transhumé, je me serais abstenu de toute forme de justification à part celle-ci : «J’ai abandonné mes convictions d’hier». Car aucune justification convaincante ne peut être faite à la transhumance : tous les arguments avancés pour légitimer cette pratique peuvent servir à la délégitimer. J’aurais été de la mouvance présidentielle, je me méfierais comme de la peste de ceux qui, après avoir été de tous les combats contre Macky, reviennent pour lui tresser des lauriers. De tels renégats ne méritent ni la confiance de la majorité ni celle du peuple ni celle de l’opposition. Ce que recherchent les auteurs de telles forfaitures, c’est la résignation du peuple, c’est une sentence commune à tous les hommes politiques. Il n’y a pas plus impertinent comme argument de justification d’une transhumance que de prétendre avoir rejoint Macky Sall, parce qu’après avoir été discuté avec lui, on a compris… Ç’aurait été plus cohérent et plus courageux avant de s’opposer à quelqu’un d’en connaître de son ambition, de son programme et de sa façon de gouverner.

Alassane Kitane

Professeur au Lycée Serigne Ahmadou Ndack Seck de Thiès, SG du Mouvement citoyen LABEL-Sénégal

Source : Seneplus (*le titre a été modifié mais l’article publié tel quel…)

Partager

Une pensée sur “Ces Politiciens, méfiez vous en!

Commentaires fermés.