Didier Awadi: “Si j’étais militaire, j’aurais fait un coup d’État”

Dans un entretien qu’il a accordé à nos confrères du journal Le Témoin le rappeur Didier Awadi confie avoir voulu être militaire et non rappeur. Selon lui, s’il l’était devenu, il aurait certainement fait un coup d’État.

Pionnier du rap au Sénégal et plus généralement en Afrique, Didier Awadi est un artiste engagé. Il raconte à La Croix Africa la place de la foi catholique dans sa vie. « Un artiste africain, avec un passeport sénégalais », c’est ainsi que se présente Didier Awadi, 49 ans, pionnier du rap en Afrique francophone. « Mon père est venu du Bénin et ma mère, du Cap-Vert. Ils se sont rencontrés à Dakar et nous y sommes nés, raconte-t-il. Je me définis donc comme un Africain. »

« J’ai essayé d’être steward pour Air Afrique. Et j’avais même fait le concours. Mais mon rêve n’est pas devenu réalité puisque je n’avais pas le “bras long“ pour ça. Ceux qui ont cette chance ont pu passer. Parce qu’il faut d’abord faire le concours de natation avant l’écrit », a raconté le fondateur du  groupe Positive Black Soul  (PBS).

Il ajoute : « je voulais être journaliste aussi. Avant tout cela, j’ai voulu faire le Prytanée militaire de Saint-Louis, mais je me suis pris trop tard pour le concours. Peut-être qu’aussi, j’aurai pu être militaire.

A l’en croire, le choix d’être militaire n’aurai pas été le bon, parce que il allait faire un coup d’État.

Avec Press Afrik et setal.net

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *