Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!

Tué pour avoir réclamé sa bourse d’étude !

« Un mort de trop » : c’est le grand titre du quotidien Enquête à Dakar, avec la photo de cet étudiant décédé hier. « Cette fois-ci, c’est l’UGB, l’Université Gaston-Berger de Saint-Louis, qui paie un lourd tribut à l’intervention de la gendarmerie, dans le campus universitaire, précise le quotidien dakarois. Mohamed Fallou Sène, natif de Diourbel, étudiant en 2e année de Lettres, est mort suite aux échauffourées avec les forces de l’ordre. Il a été atteint d’une balle dans le ventre. C’est d’autant plus l’émoi et la consternation que le défunt étudiant de 26 ans, marié et père d’un enfant, avait célébré son anniversaire la veille, avec ses camarades (…). »

Du coup, la colère étudiante s’est propagée dans le pays. A Dakar ou encore Ziguinchor, des marches de protestation ont eu lieu, avec parfois des affrontements avec les forces de l’ordre.

Pourquoi cet étudiant a-t-il été tué ? Il ne faisait apparemment que réclamer son dû, comme des milliers d’autres dans son cas, à savoir le paiement de sa bourse d’études…

C’est « inadmissible ! », s’exclame Enquête. « Après le décès de l’étudiant Balla Gaye en août 2014, ils étaient nombreux à penser que le gouvernement allait tirer les leçons de cette tragédie et régler une bonne fois pour toutes le problème du paiement des bourses des étudiants. Hélas ! Moins de 4 ans après cet épisode douloureux dans l’histoire du mouvement estudiantin, il est écœurant de constater qu’on en est toujours à la case départ. »

Pourquoi ces retards systématiques dans le paiement des bourses ?

Et Enquête de s’interroger : « pourquoi diantre les étudiants doivent-ils toujours organiser des manifestations pour entrer en possession de leurs pécules ? Qu’est-ce qu’il y a de si extraordinaire à faire payer des bourses ? Nos autorités sont-elles à la hauteur des missions qui leur sont assignées ? D’ailleurs, c’est à se demander si ces dernières apprennent de leurs erreurs du passé. Disons-le sans sourciller, conclut le quotidien sénégalais : la responsabilité de l’Etat est entièrement engagée dans ce qui s’est passé hier à l’UGB. »

En effet, complète Aujourd’hui à Ouaga, « il faut déplorer cette gestion d’apothicaire des responsables et du gouvernement sénégalais qui attendent toujours, les cas extrêmes avant de réagir. La preuve, il a fallu la mort de ce jeune étudiant pour que le Ministère de l’Economie, des Finances et du Plan daigne délier les cordons de la bourse pour commencer à les payer. » Et le quotidien burkinabé de s’interroger également : « où était l’argent depuis tout ce temps écoulé ? Qu’est-ce qui provoque ce dysfonctionnement ? »

Avec Rfi

Partager

6 pensées sur “Tué pour avoir réclamé sa bourse d’étude !

  • 19 octobre 2018 à 12 h 50 min
    Permalink

    I like the helpful information you supply on your articles.
    I will bookmark your blog and take a look at once more right here regularly.
    I’m moderately certain I’ll learn lots of new stuff right here!

    Best of luck for the next!

    Répondre
  • 9 octobre 2018 à 13 h 55 min
    Permalink

    I do not know whether it’s just me or if everybody
    else encountering problems with your blog.

    It appears as though some of the written text in your posts are running off the screen. Can someone else please comment
    and let me know if this is happening to them too? This may be a issue
    with my web browser because I’ve had this happen previously.
    Thanks

    Répondre
  • 7 octobre 2018 à 15 h 14 min
    Permalink

    Thanks in support of sharing such a pleasant thinking,
    post is fastidious, thats why i have read it entirely

    Répondre
  • 7 octobre 2018 à 10 h 01 min
    Permalink

    Hi, yeah this piece of writing is actually fastidious and I have learned lot of things
    from it concerning blogging. thanks.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *