Souleymane Sané, ancien capitaine des lions : “Leroy, la fédération s’y est prise trop tard”

L’ancien international sénégalais, Souleymane Sané, a rendu visite hier au ministre des Sports, Matar Ba. L’ancien attaquant de Fribourg (Allemagne), qui a regretté que la Fédération sénégalaise de football (FSF) s’y soit prise tardivement pour enrôler son fils Leroy Sané, espère que le Sénégal ira loin dans le Mondial 2018, en Russie. Entretien

Quelles sont les raisons de votre présence au Sénégal’

Premièrement, c’est venir voir ma maman, lui rendre visite avant la Coupe du monde. Deuxièmement, je suis venu voir le ministre des Sports (Matar Ba) pour le féliciter pour les performances de l’équipe nationale, l’encourager en espérant que la Fédération (sénégalaise de football), les joueurs vont aller loin (dans le prochain Mondial en Russie). ?a ne va pas être facile pour eux mais on espère qu’ils fassent la même performance qu’en 2002 (le Sénégal avait atteint les quarts de finale).

Quelle est la différence entre cette génération-là et celle de 2002 ? Y a-t-il une grande différence ?

Une grande différence ? Nous, on n’est pas là (il vit en Allemagne). Les joueurs actuels sont plus forts tactiquement et physiquement que ceux de 2002. Mais il faut qu’ils arrivent à faire les mêmes résultats que ceux de 2002. Là, on pourra comparer. Pour l’instant, la “”Génération 2002” a une petite avance, ils (les joueurs) ont fait une très bonne Coupe du monde au Japon et en Corée du Sud.

Avez-vous des relations avec le sélectionneur (Aliou Cissé) ?

Mes relations (avec Aliou Cissé), c’est zéro. Je n’ai pas de relations avec lui. Je le connais, il sait qui je suis, je sais qui il est. Mais pour l’instant, je vois que le travail qu’il fait est très bon. Je le soutiens comme tout Sénégalais et j’espère qu’il réussira à nous faire plaisir.

Jusqu’où vous voyez le Sénégal aller lors du Mondial’

Il faut attendre; on a un groupe (H) qui n’est pas facile, même si les Sénégalais disent le contraire. Le groupe n’est pas facile, il faudra attendre le premier match contre la Pologne. Il ne faudra pas le perdre. Comme tout tournoi de ce genre, il faut au moins faire match nul. Mais la meilleure chose, c’est de gagner. Mais je sais que les Polonais ne vont pas nous laisser gagner le match. A partir de là, on verra bien (pour la suite). Il faut attendre. Comme les championnats viennent de finir, il faudra voir l’état de forme des joueurs. Après, le reste, on verra.

Leroy Sané porte les couleurs de l’Allemagne. Est-ce qu’un de vos fils va porter celles du Sénégal ?

Résultat de recherche d'images pour "Leroy Sané"Je l’espère (rire) ! J’aurais bien voulu que Leroy porte les couleurs sénégalaises mais ce n’est pas le cas. La Fédération (sénégalaise de football) s’y est prise trop tard. Mais c’est toujours dur pour les enfants qui sont nés en Europe. Ils ne connaissent pas les réalités africaines. Pour moi, c’était autre chose : mon papa est sénégalais, ainsi que ma maman. Leroy, ce n’est pas le cas. Sa maman est allemande. Il est venu ici (au Sénégal), je crois, deux fois. Il ne connaît pas (le pays), donc c’est tout à fait normal qu’il choisisse l’Allemagne. Les Français, également, étaient dessus.

Comment vous jugez ses performances cette saison’

Très bien! Je suis très heureux, très content. Tout le monde disait qu’il n’allait pas réussir mais pour l’instant, ça marche bien.

Vous avez suivi les performances de Sadio Mané qui est finaliste de la Ligue des champions de l’Uefa avec Liverpool. Qu’est-ce que cela vous fait?

En tant Sénégalais, je suis fier de voir les performances de Sadio Mané en Angleterre. Pour moi, il fait partie des meilleurs joueurs sénégalais et même africains, avec Mohamed Salah. Sadio joue bien. Il montre que c’est un bon joueur, discipliné. J’espère qu’il va ramener aux Sénégalais le trophée de la Ligue des champions de l’Uefa. ?a ne serait pas mal.

Mais en face, il y a l’équipe du Real Madrid qui est très expérimentéé

Ils ont un entraîneur, Klopp, qui va les mettre sur la bonne voie. L’équipe est concentrée et en forme. Ils sont capables de battre le Real. On a vu que ce n’était pas ça pour l’équipe madrilène. Elle a tout de même plus d’expérience. Mais je compte sur Liverpool. Comme il y a un Sénégalais qui joue dedans, on est tous obligés de le supporter. Espérons qu’il va remporter la Coupe.

Comment vous avez vécu l’élimination de votre fils par Sadio Mané en Ligue des champions’

C’était tout à fait normal. Liverpool était plus fort. Ils ont mérité de passer. C’est comme ça le football. Pep (Guardiola) a lâché une fois mais je pense qu’au match retour, si le but de mon fils avait été accordé, cela aurait changé tout le match. Il n’y avait pas de hors-jeu. C’est comme ça, c’est le football.

Leroy n’a pas joué pour le Sénégal mais il a peut-être des projets pour le pays’

On ne peut pas le dire pour l’instant. Il est jeune, laissons lui le temps de jouer au football. On verra bien après. Je pourrais discuter avec lui pour voir s’il a des projets pour le Sénégal. Pour l’instant, il se concentre sur sa carrière de footballeur.

“Pour l’instant, c’est compliqué pour moi. Le Sénégal est qualifié et il y a mon fils qui joue avec l’Allemagne. Je supporte le Sénégal et mon fils vient en deuxième position”

Vous espérez voir Leroy prendre part à la Coupe du monde avec l’Allemagné

Pour l’instant, c’est compliqué pour moi. Le Sénégal est qualifié et il y a mon fils qui joue avec l’Allemagne. Je supporte le Sénégal et mon fils vient en deuxième position. J’espère que toutes les deux équipes vont aller loin dans cette compétition. On verra après.

Est-ce que Leroy s’intéresse à ce qui se passe au Sénégal’

Oui, il demande des informations par rapport au Sénégal. Il est déjà venu ici à deux reprises quand il était encore tout petit. De toute façon, il joue dans le même club que Mendy (Benjamin, Ndlr). Il pose des questions sur les gens au Sénégal, la mentalité. Je lui dis que c’est vrai que ce n’est pas la même chose avec l’Allemagne. On n’est pas disciplinés comme les Allemands. Mais il s’intéresse au Sénégal.

Comment se passe votre reconversion après votre carrière de footballeur?

J’ai une société de management de joueurs. Elle est basée en Allemagne et s’occupe de professionnels de football. On a à peu près 100 joueurs dont mon fils. Ce n’est pas mal déjà.

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *