Emery a séduit Arsenal

Arsenal a trouvé le successeur d’Arsène Wenger. Il s’agit d’Unai Emery, l’ancien entraîneur du PSG, qui s’est engagé ce mercredi. Le technicien basque a su convaincre les dirigeants du club londonien, par son palmarès et sa détermination. 

Le feuilleton de la succession d’Arsène Wenger a pris fin ce mercredi. Et ce n’est ni Patrick Vieira, ni Mikel Arteta ou encore Massimiliano Allegri qui prendront le relais de l’entraîneur français, resté en poste durant 22 ans. Le grand gagnant du jour est Unai Emery. A peine parti du Paris Saint-Germain, avec qui il vient de réaliser le triplé (Ligue 1, Coupe de la Ligue, Coupe de France), le technicien basque de 46 ans a su convaincre les dirigeants londoniens, qui peinaient jusqu’à présent à se mettre d’accord sur un profil.

« Son côté travailleur et passionné, son sens des valeurs sur et en dehors du terrain font de lui la personne idéale pour nous faire progresser », a déclaré le directeur général Ivan Gazidis. Un sentiment partagé par le propriétaire américain, Stan Kroenke: « Plusieurs choses se sont distinguées au cours de son entretien: sa connaissance du football, son énergie, sa détermination et son amour du jeu. Sa familiarité avec notre club et nos joueurs, la Premier League et le jeu en Europe sont très impressionnants. Il partage notre vision d’aller de l’avant, de construire sur la base créée par Arsène Wenger et d’aider ce club à connaître plus de succès ».

Révélé sur le banc du FC Séville, avec qui il a remporté trois fois la Ligue Europa d’affilée (de 2013 à 2016), Unai Emery, qui a toujours fait part de son admiration envers Arsène Wenger, a su ainsi trouver un challenge très excitant après son expérience mitigée au PSG, où il a conquis sept titres, mais échoué dans sa mission d’aider le club parisien à franchir un cap en Ligue des champions. A Arsenal, le coach espagnol sait pouvoir compter sur des infrastructures magnifiques et des moyens importants. Mais sa mission s’annonce néanmoins délicate. Il devra en effet relancer une équipe en difficulté ces dernières saisons et qui devra se contenter de la Ligue Europa. Le Basque, qui aura aussi l’occasion de se frotter à ce qui se fait de mieux en termes d’entraîneur (Mourinho, Guardiola, Klopp…), devra aussi renouveler un effectif, remodelé en attaque (Mkhitaryan, Lacazette, Aubameyang), mais qui a aussi besoin de sang-neuf en défense et en attaque.

 

Avec Football.fr

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *