Affaire Idrissa Seck : Touba appel à la sérénité et à la paix

Pour stopper la polémique suivie d’invectives suite à la sortie d’Idrissa Seck sur La Mecque comme lieu de pèlerinage avec les mots Makka et Bakka, le Khalife général des mourides, Serigne Mountakha Mbacké, est monté au créneau hier, mercredi 30 mai. Par la voix de son porte-parole, Serigne Bassirou Mbacké Abdou Khadre, le Khalife général des mourides a invité les uns et les autres à adopter un comportement décent à même d’éviter tout trouble dans le pays. Particulièrement entre les confréries.

La tournure prise par ce qui est convenue d’appeler “l’Affaire Idrissa Seck“, en rapport avec sa sortie sur la centralité de La Mecque comme lieu de pèlerinage avec les mots Makka et Bakka, semble inquiéter Touba. Pour juguler tout cela, le Khalife général des mourides, Serigne Mountakha Mbacké est sortie de sa réserve. Par le biais de son porte-parole, Serigne Bassirou Mbacké Abdou Khadre, en conférence de presse hier, mercredi 30 mai, il s’est prononcé sur «les dérapages» notés sur ladite affaire, depuis un certain temps. En guise d’éclaircissement ou de rappels toutes les fois qu’il est noté des incompréhensions, le Khalife «souhaite que tout le monde adopte un comportement décent capable de juguler tout trouble dans ce pays et que chacun s’évertue à promouvoir la paix». «Serigne Touba a toujours vécu sous ce registre et ses enseignements n’ont jamais dévié de cette voie», a déclaré le porte-parole devant le Khalife général qui acquiesce de la tête.

Pour inviter les uns et les autres au pardon, il a rappelé que «Serigne Touba a été victime de toutes sortes d’attaques et de pièges. Il n’a jamais rien fait d’autre que de pardonner. Serigne Touba n’est pas quelqu’un pour qui on se prête à des  règlements de comptes». Se voulant plus clair sur les conditions pour devenir talibé mouride, le Khalife fait savoir qu’il faut au préalable être «un musulman».

Le porte-parole du Khalife Serigne Bassirou Mbacké Abdou Khadre, parlant toujours au nom de Serigne Mountakha Mbacké, n’a pas manqué de préciser que le message du prophète Mohamed (Psl) ne souffre d’aucune ambigüité. Pour lui, «le message du prophète Mohamed (Psl) sur la religion n’a souffert d’aucun brouillard. Tout est clair et clairement dit dans le Coran. C’est chez l’homme que la compréhension a failli. Serigne Touba est l’héritier du prophète Mohamed PSL. C’est la raison pour laquelle il s’est fait appeler ‘’Serviteur du prophète’’».

Se prononçant sur les attaques et autres invectives notées dans la toile sur ladite affaire, Touba fixe ses priorités. Pour le porte-parole «à l’heure actuelle des choses, Touba n’aura aucune autre priorité que de travailler à l’unité de la Ummah Islamique. Tout ce qui va dans le sens de la diviser n’est pas le bienvenu».

Il a ainsi prévenu que «quiconque tente de détruire les relations fraternelles entre familles religieuses en souffrira seul. Serigne Touba n’a pas besoin que l’on se prête à des règlements de comptes pour lui». Par conséquent, il invite les talibés à la politesse et à la déférence à l’image de Serigne Touba qui en a fait ses principes.

Avec Seneplus.com

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *