Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!

Macky en campagne en Russie

Le président Sall part en Russie pour rejoindre le douzième Gaïndé, ce groupe de supporters bariolés qui se sont autoproclamés supporters des Lions. Evidemment, Macky ne se présentera à la loge officielle le visage entarté des couleurs nationales. Une écharpe ou une casquette suffira.

Mais pourquoi diantre, Macky Sall va t-il consacrer une douzaine de jours à séjourner chez Poutine pour, dit-il, supporter l’équipe nationale de football ? Ces jours-là sont retirés de ses congés annuels présidentiels, expliquent la Présidence et le principal concerné. Soit, mais il sera bien le seul chef d’Etat des pays participants à cette coupe du monde de football à aller « trainer » en Russie pendant un temps aussi long pour ce prétexte-là de supporter onze hommes en short qui courent sur un grand rectangle derrière un ballon black and white. Ce qui fait penser que ce n’est pas forcément pour ajouter ses cris à ceux du douzième Gaïndé qui est la raison vraie de ce long déplacement en Russie. Macky a certainement bien d’autres motivations que regarder ses compatriotes jouer au foot.

La première motivation tient bien évidemment au dividende qu’un président de la République à quelques mois d’une élection, espère engranger en accompagnant de près une équipe nationale capable d’obtenir de bons résultats. Me Wade en 2002 bouleversait tout le protocole pour tirer profit des succès des Lions en cette année-là. D’autres, ailleurs, l’ont fait. Pendant des décennies, le président Sékou Touré de Guinée avait fait de la sélection nationale de football, le Syli et l’équipe Hafia de Conakry (et aussi l’orchestre Bembeya Jazz) l’étendard diplomatique de son régime dictatorial. Donc ce n’est point une idée originale que s’incruster dans la photo de joueurs souriants pour espérer en tirer des points positifs pour sa popularité.

Macky Sall en se rendant en Russie fait donc comme d’autres. Il a une élection présidentielle inquiétante dans neuf mois. Et il est déjà en campagne électorale. Evidemment, sa seule passion, c’est la politique. Ce n’est ni la lutte encore moins le foot. Bien qu’une arène de lutte est en finition à Pikine et un stade couvert pour le basket tout autant à Diamniadio, ne croyez point que c’est parce que le président se passionne pour ces sports. Aussi cette campagne de Russie n’est-elle qu’une première étape dans la longue campagne électorale qu’il a lancée depuis des mois en inaugurant « plus vite que son ombre » tout et n’importe quoi. C’est aussi un répit avant de s’engager dans une campagne électorale que les observateurs estiment démentielle. Si le gouvernement doit jouir de vacances, il n’en sera pas de même pour le candidat Macky qui a la tête ailleurs et déjà affûté pour se remettre sur les routes. Il a fait preuve d’une grande résistance lors des concertations sur la loi d’orientation sur les ressources pétrolières qu’il a présidée sans montrer aucun signe d’épuisement pendant neuf heures et le ramadan.

Macky Sall est donc rivé sur sa feuille de route. Le nouveau « passionné » de foot se sert de la campagne de Russie des Lions pour roder sa stratégie de campagne électorale.

Nhnews

À lire aussi : Contribution.. . Macky joue le mondial

Partager

2 pensées sur “Macky en campagne en Russie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *