Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!

Échos de Russie… Les tenants relèvent la tête, les outsiders font la fête.

LE FILM DE LA JOURNÉE – La Coupe du Monde de la FIFA™ n’a guère été tendre avec ses vainqueurs lors des récentes éditions. Avant Russie 2018, trois des quatre derniers tenants du titre ont quitté l’épreuve dès le premier tour. Quant au quatrième, le Brésil en 2006, il a été éliminé en quart de finale.

L’Allemagne a été à deux doigts de s’inscrire dans cette triste série et d’encaisser une deuxième défaite consécutive, qui aurait ouvert les portes du deuxième tour à la Suède et au Mexique. Mais la Nationalmannschaft n’est pas du genre à jeter l’éponge. Menés au score et réduits à dix dans les derniers instants, les hommes de Joachim Löw ont retourné la situation pour s’adjuger une victoire mémorable.

Ils se sont imposés à la cinquième minute des arrêts de jeu, grâce à Toni Kroos – fautif sur l’ouverture de la marque par Ola Toivonen -, dont la superbe frappe enroulée a fait chavirer le Fisht Stadium de Sotchi.

Le programme de la journée a également offert des prestations étincelantes de deux des escouades les plus impressionnantes du tournoi. La Belgique est, avec l’équipe hôte, la sélection la plus prolifique de Russie 2018, après le 5-2 asséné à la Tunisie qui porte son bilan à huit buts dans l’épreuve. Romelu Lukaku et Eden Hazard ont chacun signé un doublé. Avec cinq buts en Coupe du Monde, le premier égale le record national de Marc Wilmots. Par ailleurs, les Diables Rouges ont enregistré leur sixième victoire de rang en phase de groupes de Coupe du Monde et étendu à 21 rencontres leur série déjà inégalée de matches sans défaite.

Si cette performance permet à la Belgique de figurer en bonne place parmi les candidats au titre, il en va de même pour le Mexique, qui a décroché son deuxième succès successif. Le 2-1 infligé à la République de Corée pourrait laisser penser à une rencontre serrée, mais El Tri a dominé le match et livré une prestation aboutie. Cette journée a également été marquée par une autre performance : 29 matches de Russie 2018 ont été disputés sans un seul nul vierge, battant le record de 26 en 1954.

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *