Cameroun : L’opposition se déchire autour des milliards des Etats-Unis

Plusieurs journaux parus ce lundi accusent l’ambassadeur des États-Unis de financer l’opposition à hauteur de 2,7 milliards Fcfa.

Les principaux bénéficiaires ici sont Maurice Kamto du Mrc, Akere Muna de l’FPD et Josuah Osih du SDF. Les trois candidats, d’après ces journaux, se déchirent autour du partage des fonds.

L’ambassadeur des États-Unis au Cameroun, Peter Henry Barlerin finance les campagnes électorales de trois candidats de l’opposition. Ce financement s’élève à hauteur de 2,7 milliards de Fcfa. C’est ce que révèlent plusieurs journaux camerounais en kiosque ce lundi.

Les hebdomadaires La Nouvelle et Sans Détour, les bihebdomadaires Repères et la Météo ainsi que le tri-hebdomadaire Le Soir.

D’après ces journaux, les bénéficiaires sont Maurice Kamto du Mrc, Akere Muna de FPD et Josuah Osih du SDF. Cependant, la presse camerounaise, révèle que les trois opposants ne s’entendent pas sur le partage des fonds.

Kamto, Muna et Osih s’entredéchirent donc autour des 2,7 milliards de Fcfa. Chacun, à en croire les journaux, revendique la plus grosse part du gâteau.

En tout cas, chaque journal est paru avec son titre. «Candidat unique : l’ambassadeur des USA propose 3 milliards à l’opposition», titre La Nouvelle. La Météo évoque la mission d’un « diplomate curieux ». «Financer le chaos par la contestation populaire au lendemain du scrutin, tout faire pour obtenir la tête du président Paul Biya avant la fin de son mandat au Cameroun».

«Les trois candidats ne s’entendent pas sur le partage du magot dégagé par le diplomate pour contrer la candidature de Paul Biya à la prochaine élection présidentielle», rapporte Sans Détour. Pour Repères, ces trois-là ne s’entendront jamais.

Source : africtelegraph.com

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *