Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!

Gabon : baisse de 63% du coût de l’internet

Le dernier rapport de statistiques relevées par l’Autorité de Régulation du Gabon (ARCEP) démontre une baisse de 63% du coût de la connexion internet au public au Gabon.

L’ambition qui vise à faire du Gabon un hub sous régional du numérique va bon train. D’après les dernières statistiques provenant du régulateur des télécoms gabonais, le coût de la connexion internet a baissé de 63% pour l’année 2017.

Et cette baisse est consécutive aux efforts fournis par le gouvernement « pour mettre en place des infrastructures numériques de qualité, d’ouvrir des licences à technologies neutres  3G/4G, et d’améliorer la compétitivité des entreprises exerçants dans le secteur au Gabon » selon le ministère.

Ainsi, le coût d’achat d’un Giga bit de données passe de 10.000 francs CFA à 4000 francs CFA. Les prix de détail se calculent en utilisant les offres typiques de vente au détail des quatre principaux fournisseurs de services Internet, normalisée pour une limite d’utilisation de données de 1GB par 30 jours:

  • Gabon Télécom / Libertis à 4 000 FCFA (30 jours de validité de crédit , l’utilisation bouchon de 1 Go par mois);
  • Airtel à 4 000 FCFA (30 jours de validité de crédit, l’utilisation bouchon de 1 Go par mois);
  • 1 Go de Moov à 4 000 FCFA (30 jours de validité de crédit, l’utilisation bouchon de 1 Go par mois).

Les fournisseurs de services offrent différents forfaits avec des périodes de validité différentes et des limites d’utilisation. Le plafond de 1 Go est compatible avec un niveau de consommation d’Internet raisonnable. Les offres avec un plafond d’utilisation de 1 Go ont tous une durée de validité de crédit d’un mois. A l’exception de l’offre du Gabon Télécom / Libertis.

A titre de comparaison, le Congo Brazzaville a récemment pris la décision de procéder à l’augmentation de ses tarifs télécoms. Le Giga bit passe de 5.000F à 5.300FCFA.

Ainsi selon les experts, l’arrivée de nouveaux opérateurs dans le secteur au Gabon, tel que Canalbox, a eu un effet positif pour les consommateurs. De plus, la stratégie du gouvernement gabonais a renforcé la confiance des acteurs dans le domaine. Surtout avec l’arrivée d’un exploitant neutre assurant une qualité de service adéquate aux opérateurs.

En parallèle, la largeur de bande de transmission internationale est constituée de 12,1 Gbps, apprend-on. Soit une évolution de 19% par rapport à juin 2017. Cette évolution fait suite à l’augmentation de capacité sur SAT3 à 8,8 Gbps. Les localités ayant accès au haut débit a augmenté entre juin et décembre 2017 d’une localité (Ekoba Koba). Elles sont aujourd’hui 25.

En outre, l’Indice de Développement de Internet de novembre 2017 classe le Gabon, 6ème sur le continent africain. Malgré un contexte économique difficile, les opérateurs stabilisent leur croissance avec un chiffre d’affaires à 204 milliards de francs CFA. Une baisse globale de 6.7% qui s’explique principalement par la disparition du paysage de Azur Gabon.

Source : africtelegraph.com

Partager

Une pensée sur “Gabon : baisse de 63% du coût de l’internet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *