Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!

La course au soulier d’or affole les chiffres

Costa, Kane, Lukaku, Ronaldo… qui va remporter le Soulier d’Or adidas ? Découvrez les stats des candidats. Eusebio, Lineker et Maradona risquent de perdre leurs records

Ils sont bien partis pour imiter L‘Infiltré, Casque d’or, la Panthère noire, Der Bomber, El Matador ou encore O Fenômeno et finir Soulier d’Or adidas de la Coupe du Monde de la FIFA™. FIFA.com vous présente en chiffres les quatre candidats au titre : Harry Kane (5 buts), Romelu Lukaku (4), Cristiano Ronaldo (4) et Diego Costa (3).

Harry Kane

5 buts en 2 matches

Calendrier
Huitièmes de finale : Colombie
Quarts de finale : Suède ou Suisse

Avec l’Angleterre
18 buts en 26 sélections

Gary Lineker a marqué le plus grand nombre de buts avec l’Angleterre en une seule édition de la Coupe du Monde (six en 1986) mais aussi dans la compétition (10). L’ancien attaquant de Tottenham Hotspur va-t-il céder sa place à un autre buteur du même club ?

Si Kane venait à marquer un autre triplé, il deviendrait le cinquième joueur à inscrire plusieurs coups du chapeau en Coupe du Monde après Sandor Kocsis, Just Fontaine, Gerd Müller et Gabriel Batistuta.

Kane a besoin de marquer un autre but pour égaler le record de buts inscrits par un capitaine en Coupe du Monde, établi par Diego Maradona.

 

Romelu Lukaku

4 buts en 2 matches

Calendrier
Huitièmes de finale : Japon
Quarts de finale : Brésil ou Mexique

Avec la Belgique
40 buts en 71 sélections

Lukaku n’a besoin que d’un but pour doubler Marc Wilmots et lui ravir sa place de meilleur buteur belge en Coupe du Monde.

Si l’attaquant de Manchester United marque deux autres buts en Russie, il établira le record de buts pour le Benelux dans la compétition mondiale. Trois Néerlandais comptent cinq réalisations dans une édition du tournoi : Johan Neeskens en 1974, Rob Rensenbrink en 1978 et Wesley Sneijder en 2010.

Wilmots a marqué dans trois matches de Coupe du Monde de suite, ce qui constitue un record pour la Belgique. Or, Lukaku a fait trembler les filets lors de ses deux dernières sorties.

Cristiano Ronaldo

4 buts en 3 matches

Calendrier
Huitièmes de finale : Uruguay
Quarts de finale : France ou Argentine

Avec le Portugal
85 buts en 153 sélections

Ronaldo a besoin de deux autres buts pour égaler Eusebio (9 buts) en tant que meilleur buteur du Portugal en Coupe du Monde.

Si Ronaldo fait mouche en phase à élimination directe, il deviendra le septième joueur à marquer en Coupe du Monde à 12 ans d’écart, après Uwe Seeler, Pelé, Diego Maradona, Michael Laudrup, Miroslav Klose et Ivica Olic. Le numéro 7 portugais a marqué de la tête contre le Maroc 11 ans et 363 jours après son tout premier but dans la compétition, à deux jours du record.

Si Ronaldo marque par deux fois contre l’Uruguay, il égalera le record de buts inscrits par un capitaine en Coupe du Monde (qui appartient à Maradona), avant que Kane n’ait la chance de l’imiter.

 

Diego Costa

3 buts en 3 matches

Calendrier
Huitièmes de finale : Russie
Quarts de finale : Croatie ou Danemark

Avec l’Espagne
10 buts en 23 sélections

Costa doit marquer deux autres buts pour devenir le meilleur buteur espagnol en une Coupe du Monde. Emilio Butragueno (en 1986) et David Villa (en 2010) en sont les détenteurs.

Depuis le triplé de Geoff Hurst en finale de l’édition 1966, seuls deux joueurs ont marqué plus de deux buts dans un match à élimination directe : le premier n’est autre que le Tchécoslovaque Tomas Skuhravy, contre le Costa Rica en 1990. Le second est espagnol. En effet, Emilio Butragueno a marqué la bagatelle de quatre buts contre le Danemark, qui était pourtant favori, en huitièmes de finale de Mexique 1986.

Seuls trois n°19 ont marqué plus de buts en une Coupe du Monde que Costa en 2018 : Vava a fait trembler les filets quatre fois en 1962 (meilleur buteur ex æquo), Igor Belanov quatre fois aussi en 1986 et Salvatore Schillaci six fois en 1990 pour finir Soulier d’Or adidas.

Le saviez-vous ?

Mario Kempes et Paolo Rossi n’ont pas réussi à tromper la vigilance des gardiens en première phase de groupes d’Argentine 1978 et d’Espagne 1982, ce qui ne les a pas empêchés de décrocher le Soulier d’Or adidas.

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *