Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!

Université Gaston Berger de Saint-Louis (UGB): Le spectre de l’année blanche refroidit les étudiants en Droit

L’Assemblée Générale de l’UFR de Droit et Science Politique de l’Université Gaston Berger de Saint-Louis (UGB) a décidé de soumettre à la décision de l’Assemblée Générale de l’Université la mesure consistant à déclarer l’année académique universitaire 2017-2018 comme année blanche du fait des nombreux retards ayant perturbé l’année académique.

Cette proposition responsable dénote d’un réel sens de responsabilité des membres de cette instance.  Elle traduit l’impérieuse nécessité à devoir se pencher sérieusement sur le fonctionnement du système éducatif national.

Les étudiants de l’UFR de Droit et Science Politique de l’UGB ne sont en fait rattrapés que par leur propre irresponsabilité après s’être octroyés une grève de plusieurs semaines suite au décès de l’étudiant Fallou Séne.

N’ayant mis en avant que leurs revendications matérielles en exigeant le paiement de leur bourse ainsi que l’accès au  restaurant universitaire, les étudiant grévistes de l’UGB avaient perdu de vue les normes académiques requises pour la validation d’une année universitaire.

Cette recommandation des enseignants de l’UFR de Droit et Science Politique devraient plutôt pousser tous les autres acteurs évoluant dans l’univers de l’enseignement à faire preuve de dépassement et à accepter d’être plus sérieux et plus sereins tout en assumant les responsabilités qu’exigent les situations. Surtout en période de crise.

Nhnews

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *