Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!

Côte d’Ivoire: Le PDCI sort du RHDP, une nouvelle coalition en vue !

Le Président Alassane Ouattara a reçu Henri Konan Bédié pour évoquer les divergences au sein du RHDP. Les deux parties ne sont pas tombées d’accord puisque contrairement à la note de la présidence, le président Bédié a annoncé le retrait de son partir du « processus de mise en place d’un Parti unifié dénommé RHDP ».

PDCI : Henri Konan Bédié claque la porte du RHDP

Le Président Alassane Ouattara n’est plus tout puissant dans la politique ivoirienne. Le chef de l’État, s’il a été tranquille dans sa gouvernance du pays ces 7 dernières années, fait désormais face à de véritables problèmes ces derniers mois. Contraint par la pression internationale et intérieure à libérer les prisonniers politiques qu’il ne reconnaissait pas, il a perdu son plus grand allié le PDCI RDA qui avait facilité sa réélection en 2015.

Le PDCI sort du RHDP suite au refus du RDR du Président Alassane de lui renvoyer l’ascenseur après « les nombreux sacrifices » qu’il estime avoir faits pour favoriser une gouvernance paisible du pays au champion du RDR. En retour de ses « sacrifices », le parti fondateur de la Côte d’Ivoire exigeait une alternance au pouvoir, laquelle devait selon lui être incarnée par un de ses cadres militants actifs, une sorte de renvoi de l’ascenseur du président Ouattara.

Alassane Ouattara qui dit ne s’y être jamais engagé a refusé, préférant la formation du RHDP au sein duquel le prochain candidat de la majorité doit être désigné lors de primaires. Refus catégorique du PDCI qui rappelle qu’il n’a pas eu besoin de primaires pour soutenir Alassane Ouattara. Dès lors, un dialogue de sourds s’est installé et le PDCI a pris progressivement ses distances avec le pouvoir.

Le parti d’Houphouet qui a décidé de se recentrer sur lui-même s’est découvert ces dernières semaines une dissidence encouragée par le RDR. Il faut dire que le président Ouattara a demandé à chaque cadre de ce parti souhaitant rester dans son gouvernement de se prononcer sur le RHDP. Tous ceux qui ont été reconduits dans leurs fonctions sont des pro-RHDP que ne cautionne pas leur parti le PDCI. Cette stratégie a été au coeur du divorce puisque la position du PDCI s’est ensuite radicalisée.

Hier mercredi, une dernière tentative pour rapprocher les positions a été tentée. À la sortie de cette rencontre, la présidence de la Côte d’Ivoire s’est contentée de publier une note disant que le Président Bédié avait fait le déplacement pour féliciter son ancien allié d’avoir libéré les prisonniers de la crise postélectorale, dont Simone Gbagbo, l’épouse de l’ancien président Laurent Gbagbo.

Le PDCI lui annonce la séparation puisqu’il a dit dans son communiqué ci-dessous : qu’il « dénonce » comme plusieurs autres points, « l’Accord Politique pour la création d’un parti unifié dénommé RHDP signé le 12 avril 2018 ». Il fait donc savoir qu’il « Se retire du processus de mise en place d’un Parti unifié dénommé RHDP ».

RHDP, de l’histoire ancienne pour le PDCI

Et comme observé ces derniers temps par son rapprochement de plusieurs opposants à Alassane Ouattara, le Président Bédié se réserve le droit former une nouvelle coalition en rajoutant dans ce communiqué signé de son nom que le PDCI: « Se réserve le droit de promouvoir une plate-forme de collaboration avec les Ivoiriens qui partagent sa vision d’une Côte d’Ivoire réconciliée et soucieuse des droits, des libertés et du bien-être de ses populations. »

Le divorce entre le PDCI et le RDR est donc désormais bien consommé au regard du point de non-retour éteint ces dernières semaines.

 

Le Communiqué intégral du PDCI RDA « RENCONTRE HKB/ ADO, CI-DESSOUS CE QUI EN RESSORT »

Conformément au mandat qui lui a été donné par le Bureau Politique du PDCI-RDA, en sa session du 17 juin 2018, afin de poursuivre les négociations avec les partis politiques de la coalition RHDP pour la création d’un Parti unifié dénommé RHDP, SEM. Henri Konan Bédié, Président du PDCI-RDA, a rencontré le mercredi 08 août 2018, SEM. Alassane Ouattara, Président d’honneur du RDR

Cette rencontre fait suite à l’audience que le président du PDCI-RDA a accordé, le 06 juillet 2018, à Daoukro, à Mesdames Dagri Diabaté et Kandia Camara, respectivement présidente du Rdr et Secrétaire générale du Rdr

À la fin de cette audience, le président du PDCl-RDA les avait chargées de transmettre au président d’honneur du Rdr sa vision de la marche du Groupement Politique du Rassemblement des Houphouétistes pour la Démocratie et la Paix

En réponse à l’exécution de son mandat, ci-dessus cité, le PDCI-RDA a constaté que le 16 juillet 2018, une Assemblée Générale Constitutive d’un parti unifié dénommé RHDP, s’est tenue à l’hôtel Sofitel Ivoire d’Abidjan, sans qu’elle n’ait été convoquée par le Président de la Conférence des présidents des partis membres du Rhdp, Président du PDCI-RDA

Le PDCI-RDA s’est interrogé sur les motivations réelles de la précipitation avec laquelle le Parti unifié dénommé RHDP a été lancé au mépris des délais minimaux de 12 à 18 mois impartis pour la finalisation de ce projet

Le PDCI-RDA a, en outre, constaté la présence à cette Assemblée Générale Constitutive de ce Parti unifié dénommé RHDP, des membres non signataires de l’accord politique du 12 avril 2018, comme membres fondateurs d’un parti unifié RHDP.

Il s’agit du mouvement dit << Sur les traces d’Houphouët-Boigny >>

Vu toutes les irrégularités, ci-dessus relevées, qui ont eu à entacher le processus de création de ce Parti unifié RHDP,

Le PDCI-RDA:

– prend acte de la création de ce Parti unifié dénommé RHDP par certains de ses alliés de la coalition RHDP mise en place le 18 mai 2005 à Paris;

– prend acte également que les partis politiques fondateurs de ce Parti unifié dénommé RHDP issu de l’Assemblée Générale Constitutive du 16 juillet 2018 ont pris la décision de mettre fin à leur appartenance au Groupements Politiques RHDP;

– dénonce l’Accord Politique pour la création d’un parti unifié dénommé RHDP signé le 12 avril 2018;

– Se retire du processus de mise en place d’un Parti unifié dénommé RHDP;

– Se réserve le droit de promouvoir une plate-forme de collaboration avec les Ivoiriens qui partagent sa vision d’une Côte d’Ivoire réconciliée et soucieuse des droits, des libertés et du bien-être de ses populations.

Au terme de leurs échanges du mercredi 08 août 2018, SEM. Alassane Ouattara, Président d’honneur du Rassemblement des Républicains ( RDR ), Président de la République de Côte d’Ivoire a marqué son accord pour une réforme de la Commission Electorale Indépendante ( CEI ) avant la tenue des prochaines élections municipales et régionales prévues pour le 13 octobre 2018.

De même, SEM. Henri Konan Bédié, Président du Parti Démocratique de Côte d’Ivoire ( PDCI-RDA ) a fait savoir à SEM. Alassane Ouattara, Président d’honneur du Rassemblement des Républicains, qui présentera des candidats pour les élections municipales et régionales sous la bannière du PDCI-RDA.

Fait à Abidjan le 8 août 2018

Henri KONAN BEDIE

Président du PDCI-RDA

Source : afrique-sur7.fr

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *