Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!

Lumumba, le destin brisé du Congo

D’employé des postes à Premier ministre du Congo indépendant en quelques années  : Patrice Lumumba, l’autodidacte, a mis toute ses forces dans la lutte contre le colonialisme, ne reculant devant aucun sacrifice.

 

Patrice Émery Lumumba est né sous le nom d’Elias Okitasombo le 2 juillet 1925, à Onalua, un village du Kasaï oriental. Après une éducation rudimentaire dans des écoles locales de missionnaires, il s’installe à Stanleyville, l’actuelle Kisangani, au début des années 1940, puis rejoint la capitale Léopoldville, l’actuelle Kinshasa. Il enchaîne les métiers – employé des postes, correspondant de presse ou représentant d’une brasserie – tout en s’affirmant comme leader politique anti-colonialiste. Il devient le premier Premier ministre du Congo indépendant le 30 juin 1960, mais est rapidement éjecté du pouvoir. Patrice Lumumba est assassiné à Lumumbashi (ex-Élisabethville), dans le Katanga, le 17 janvier 1961.

• Célèbre à divers titres

African Roots Patrice Lumumba (Comic Republic)

Autodidacte,charismatiqueet idéaliste, Patrice Lumumba a su fédérer les aspirations indépendantistes des Congolais. Son combat à mort contre le colonialisme lui a valu une reconnaissance bien au-delà des frontières de son pays, fondant un véritable mythe Lumumba.

Le 30 janvier 1960, les images de son discours lors des cérémonies d’indépendance font le tour du monde. « Nul Congolais ne pourra oublier que l'[indépendance] a été conquise par la lutte, une lutte qui fut de larmes, de feu et de sang « , déclare-t-il, avant de détailler en présence du roi des Belges Baudouin les injustices subies par les Congolais pendant la période coloniale.

Lumumba a rédigé, tout au long de sa vie, articles, essais et discours qui précisent sa pensée politique, s’attaquant aussi bien à des sujets de société qu’aux destins du Congo et de l’Afrique. Ses écrits et sa personnalité ont inspiré des générations d’intellectuels et activistes anti-impérialistes d’Afrique et d’ailleurs, dont son contemporain Aimé Césaire (Une saison au Congo, 1966).

African Roots Patrice Lumumba (Comic Republic)

• Des citations célèbres

« Nous ne sommes contre personne, mais uniquement contre la domination, les injustices et les abus. (…) Ces injustices et l’idiot complexe de supériorité qu’affichent des colonialistes, sont à la base du drame de l’Occident en Afrique. »

« Nous allons commencer une nouvelle lutte qui va mener notre pays à la paix, à la prospérité et à la grandeur (…) et nous allons faire du Congo le centre de rayonnement de l’Afrique tout entière. »

« La brutalité, les sévices, les tortures ne m’ont jamais amené à implorer la grâce, parce que je préfère mourir la tête haute. »

• Des controverses autour de lui

Au cœur des controverses, il y a la question  : qui a tué Patrice Lumumba  ? En 2002, le gouvernement belge a présenté des excuses officielles à sa famille, mais de nombreuses zones d’ombres persistent. De son vivant, c’est le chaotique passage du Congo à l’indépendance, marqué par des épisodes de grande violence, qui ternissent l’image de Lumumba.

 

Tamara Wackernagel, Saleh Mwanamilongo, Julia Salmi-Maas et Philipp Sandner

ont contribué à ce récit qui fait partie de la série « Racines d’Afrique ».

Une série lancée début 2018 par la Deutsche Welle,

en coopération avec la Fondation Gerda Henkel.

Partager