Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!

Le bloc note de Abdou GNINGUE : Politicien ou homme d’Etat?

Les hommes politiques  sénégalais nous ont habitué maintenant à se dédire après des déclarations solennelles et souvent sur l’honneur.  Le dernier en date est monsieur Ousmane Sonko qui veut changer le Système qui a fait de lui ce qu’il est maintenant. 

En effet, le sieur Sonko a étudié dans le Système éducatif sénégalais de l’Ecole élémentaire à l’Ecole nationale d’administration (ÉNA) d’où il est sorti Inspecteur des Impôts. Ensuite le patron de PASTEF a intégré le coeur du ….Système en travaillant comme fonctionnaire dans le ….Système pendant 15 bonnes années avec tous les avantages liés à la fonction.

On citera surtout le Salaire mensuel avec tous les ingrédients qui l’accompagnent, entre autres, les fameux Fonds Communs que tous les agents du Ministère des Finances se partagent régulièrement au cours de l’année budgétaire. Pendant 15 ans Ousmane Sonko faisait parti des quelques 200 mille Sénégalais ( les fonctionnaires) privilégiés  qui nous pompent plus du tiers du budget national de plus de 2 mille Milliards et le reste, est réservé aux 14 millions 800 mille autres Sénégalais qui doivent se partager moins de 2 tiers de nos recettes nationales.

Quelqu’un qui a été encore une fois  au coeur….du Système avec tous les privilèges, ne peut pas s’ériger en donneur de leçon de vertu ou d’intégrité. Notre pays  regorge d’hommes de valeur connu et reconnu qui ont servi dignement ce pays sans tambour ni trompette. Les uns sont encore là alors que les autres ont été rappelés par le Tout Puissant pour un repos éternel bien mérité.

Après être bien rassasié, monsieur Sonko s’en prend au….Système et à ceux là encore vivants (dont son idole Abdoulaye WADE ) qui ont fait ce pays. Il menace de les guillotiner sans regret ni remords. Pourtant le leader du PASTEF dénonce  le Système qui a fait de lui ce qu’il est maintenant jusqu’à avoir la capacité de vouloir aspirer à être au sommet ….du Système.

L’incohérence de Ousmane Sonko a été magnifiée par cette déclaration sur Abdoulaye WADE, diabolisé hier et adulé aujourd’hui.  Ceci nous révèle que nous avons en face un homme qui aujourd’hui il nous dit que Abdoulaye  WADE a été « un piètre homme d’Etat mais un grand homme politique ».

Et voilà que monsieur Sonko prend comme modèle un tel homme pour qui l’Etat est moins important que les combines politiques. Cet homme chassé du pouvoir parce qu’il voulait, que dis-je, il veut, nous fourguer son fils pour qu’il dirige notre pays c’est à dire ….le Système que dénonce le leader de PASTEF. Que les  Sénégalais retiennent comme leçon, que Ousmane Sonko veut devenir un Grand homme politique mais un Piètre homme d’Etat.

Du moins c’est qu’il laisse entendre car il va se rendre incessamment auprès de Abdoulaye WADE son idole qui vit actuellement au Qatar auprès de son fils Karim WADE que Sonko ne voulait pas voir en photo ni parler au phone et il dont il disait , je le cite: « Karim WADE est un leader dans ce Système là, je ne vois pas de quelle légitimité, il peut disposer pour incarner un leadership de l’opposition « . C’est ce leadership qu’il lui refuse mais qu’il lui reconnaît en même temps en allant au Qatar répondre à une convocation des WADE.

Cela se passe de commentaire. On retiendra que Ousmane Sonko vient de découvrir que la politique ce n’est pas l’auto victimisation, les invectives ou les menaces qui vous assurent une ascension. La politique c’est les réalités du terrain!

Maitre Mame Adama GUEYE a jeté l’éponge. Certains observateurs pensent que la réalité du terrain pour l’obtention des parrainages serait la raison fondamentale de son renoncement à la candidature à la présidentielle de Février 2019. Pour sauver la face il nous sert ce front qu’il veut instituer pour sécuriser les élections. C’est un peu léger comme prétexte. Les  Sénégalais ne sont pas dupes. C’est le début d’une cascade de désistements qui se feront jour au fur et à mesure qu’approche au 11 Décembre 2018 deadline pour le dépôt des listes de parrainage.

Nous saluons la victoire des Lions du Football qui sont déjà qualifiés pour la coupe d’Afrique des Nations de 2019 qui sera organisée au Cameroun alors qu’il reste encore 2 journées à jouer.  Félicitations aussi au Comité Olympique  Sénégalais qui, avec l’appui des autorités de l’Etat, a pu décrocher l’organisation des Jeux Olympiques de la Jeunesse, prévus en 2022. C’est historique parce que ce sera une première en terre africaine pour des jeux de cette envergure. Notre pays a le privilège de les abriter. C’est une affaire de tous!

Pour terminer cette chronique je voudrais annoncer mon inscription à l’Académie  de mes cousins Al Pulaars pour apprendre comment le Al Pulaar fait pour transformer son Epouse Sereer en Al Pulaar? Après mon cours, je prendrai le chemin inverse c’est à dire épouser une Al Pulaar pour la transformer en…. Sereer. Il faut aussi de la parité à ce niveau! N’est-ce pas Gamou?

Abdou GNINGUE
Journaliste Citoyen du monde rural.

 

Partager

Une pensée sur “Le bloc note de Abdou GNINGUE : Politicien ou homme d’Etat?

  • 11 novembre 2018 à 8 h 12 min
    Permalink

    Great awesome things here. I?¦m very satisfied to peer your post. Thanks so much and i’m having a look forward to contact you. Will you kindly drop me a mail?

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *