Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!

PRESIDENTIELLE 2019 : Touba fait de l’équilibrisme

Dès son arrivée jeudi en fin d’après midi à Touba et reçu en audience par Serigne Mountakha Mbacké, l’actuel Khalife Général, le Président Macky Sall lui a exprimé son vœu de bénéficier de ses bénédictions pour la prochaine présidentielle où il compte briguer et remporter un 2e mandat. Le Khalife Général des Mourides, en retour, lui a recommandé de s’adresser directement à Serigne Touba en allant se recueillir au Mausolée de ce dernier.

Cette posture du guide des Mourides est ainsi fort radicalement différente de celle de son homologue de Tivaouane Serigne Mbaye Sy Mansour qui avait auparavant, au cours d’un tête-à-tête avec le Président de la République, exprimé de vive voix son adhésion et son soutien total à ce dernier et recommandé dans le même temps à tous ses disciples de s’y conformer. On le constate donc, Touba et Tivaouane ne semblent pas jouer sur le même tempo, sans pour autant que cela soit une différence radicale.

Le Khalife Général des Mourides Serigne Mountakha, qui avec la célébration de cette 124e édition du Magal de Touba, inaugure le premier Magal sous son magistère car n’ayant été installé à la tête de la confrérie que depuis 10 mois, semble tenir compte de beaucoup de paramètres politiques et sociaux.

Cela explique, en partie, pourquoi il n’affiche pas une position politique aussi tranchée et partisane que son alter-ego de Tivaouane. Sa communauté regorge en son sein plus d’une dizaine de candidats à la candidature pour février 2019.

Il s’y ajoute que Me Abdoulaye Wade, l’ancien Président de la République, réputé pour ses largesses quand il était au pouvoir, en a autant fait pour la ville que pour l’establishment mouride de cette même ville.
Ainsi, si Serigne Mountakha Mbacké, l’actuel Khalife, reconnaît les grandes réalisations du Président Macky Sall à l’endroit de Touba et qu’il le remercie pour tout ce qu’il a fait et ce qu’il est en train de faire, n’en ignore pas pour le moins que le leader du PDS compte toujours des partisans invétérés au sein de sa communauté.

Le seul gain politique que Macky Sall pourrait donc attendre de Touba est que « le vote mouride » tel que défini par certains analystes, n’aille pas en grande majorité auprès du candidat de Me Wade, Karim Wade, mais qu’il soit plutôt éclaté entre ce dernier et les autres candidats présidentiables qui se réclament de la communauté de Serigne Touba.

Partager

Une pensée sur “PRESIDENTIELLE 2019 : Touba fait de l’équilibrisme

  • 11 novembre 2018 à 8 h 59 min
    Permalink

    Thanks for sharing excellent informations. Your web site is so cool. I’m impressed by the details that you¦ve on this web site. It reveals how nicely you understand this subject. Bookmarked this web page, will come back for extra articles. You, my pal, ROCK! I found just the information I already searched everywhere and simply could not come across. What a great web-site.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *