Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!

Le bloc note de Abdou GNINGUE : A qui le tour?

La cascade des retraits des candidats déclarés à la présidentielle de Février 2019 se poursuit. Le premier à jeter l’éponge est Maitre Mame Adama GUEYE suivi de Mamour CISSE et de Ndella Madior Diouf. C’est le parrainage qui est passé par là.

 

Il n’est pas facile de rassembler plus de 50 mille signatures dont au moins 2mille dans chacune des 7 régions que le candidat aura choisi. Tout ceci pour éviter que les candidats gonflés jusqu’à pousser des ailes grâce aux réseaux sociaux ne se limitent que dans quelques villes et le tour est joué! Le parrainage citoyen est une épreuve démocratique qui permet au candidat à la candidature de jauger son implantation pour ne pas dire sa popularité dans le pays.

Après ces trois mousquetaires, à qui sera le tour? Wait and See .

Les raisons avancées par Maitre Mame Adama GUEYE vous arrachent un sourire en coin. Il nous explique qu’il veut consacrer tout son temps à sécuriser un scrutin auquel il ne prendra pas part. Oui, la nature a horreur du vide. Il fallait qu’il trouve cet
engagement citoyen pour créer un front, qui remplace un autre front mis en place pendant les législatives mais qui n’avait rien à faire car tout a été normal. Il parcourt les domiciles des candidats déclarés et s’affiche avec eux à la Télé et demain, on ne sait jamais, on peut obtenir un strapontin dans un gouvernement hypothétique.

Maitre on comprend tout. Bonne continuation! À qui vous allez reverser les quelques parrainages que vous avez glané ça et là?

Dans le même sillage que Maitre Mame Adama GUEYE nous avons Samuel Sarr, qui depuis l’étranger, nous annonce qu’il y a trois fichiers électoraux pour la prochaine présidentielle.

La réponse du Ministre de l’intérieur n’a pas tardé. Il a démenti de telles affirmations. Mais les Sénégalais ne sont pas nés de la dernière pluie. Ils savent bien que c’est une façon d’obliger le ministère de l’intérieur à publier ce fichier avant la date prévue par le code électoral à savoir quinze jour avant la date du scrutin. Comme l’a répété Aly Ngouille Ndiaye le fichier sera à la disposition des candidats officiellement admis par le juge des élections, à savoir le Conseil Constitutionnel.

Le Parti Démocratique Sénégalais (PDS) aurait déclaré qu’il irait seul à la présidentielle.

Si toutefois la plus qu’hypothétique candidature de Karim Maïssa WADE est validé par le Conseil Constitutionnel seul habilité à prendre une telle décision.

Je vois des partis « Yobalema » que je traduis partis Pique Bœufs, dans le désarroi. Ils se reconnaîtront à travers ces lignes car depuis près de deux décennies ces partis Pique Bœufs (ces oiseaux qui sont sur les bœufs pour piquer les parasites qui sont sur eux mais transportés gratuitement) vont toujours en coalition pour obtenir un poste de député ou un département ministériel. Et la vie est belle. Ya bon coalition !

Ce week-end a été marqué par la célébration du Grand Magal de Touba, marquant le départ en exile de Cheikh Ahmadou Bamba. C’était l’occasion pour les hommes politiques d’aller à la pêche des voix auprès de la communauté Mourides.

Le Khalife Général qui a reçu tout ce beau monde a formulé des prières pour tous les pèlerins tout en rappelant que c’est Cheikh Ahmadou Bamba qui va rétribuer tous ceux qui auront fait du bien pour renforcer le Mouridisme. Chacun verra ce qu’il a fait pour mériter une bénédiction du Cheikh.

Abdou GNINGUE
Journaliste Citoyen du monde rural.

Partager

Une pensée sur “Le bloc note de Abdou GNINGUE : A qui le tour?

  • 11 novembre 2018 à 8 h 07 min
    Permalink

    I relish, cause I found just what I used to be looking for. You have ended my four day lengthy hunt! God Bless you man. Have a nice day. Bye

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *