Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!

La crise d’installe au PDS

La récente réunion du comité directeur du PDS a fait injonction à Me Madické Niang de présenter sa démission au sein des instances du parti ainsi que celle de son mandat de député.

 

La direction du PDS reproche à Me Niang une attitude fractionniste et son opposition à la ligne du parti qui, à travers son congrès, a investi Karim Wade, candidat officiel du parti à la présidentielle de février prochain.

Ce dernier a sèchement répondu en clamant son refus ferme de céder à ses injonctions et qu’il reste donc, lui aussi, candidat à la présidentielle et conserve son statut de membre du PDS.

A Ziguinchor, les instances dirigeantes régionales ont aussi exprimé leur mécontentement profond face aux agissements de la direction du parti qui ne les informe pas et ne les associe pas aux décisions et aux actions du parti. Les sopistes de Ziguinchor enfoncent le clou avec la collecte des signatures pour le parrainage où ils déplorent leur totale non implication dans cette opération. Il s’y ajoute que le retour annoncé de Me Wade et du candidat Karim Wade ne semble pas être aussi mobilisateur et attractif que prévu.

Et visiblement, partout dans le pays, les militants bleus du PDS manifestent du vague à l’âme et brillent par une totale démobilisation due à l’absence d’attraction et d’emprise de la direction provisoire actuelle du parti sous la conduite de Omar Sarr, Me El Hadji Amadou Sall et Toussaint Manga.

Partager

Une pensée sur “La crise d’installe au PDS

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *