Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!

Mine de Gora à Diakhaling : Dépouilles de deux maliens découvertes

Deux orpailleurs maliens ont trouvé la mort à la mine de Gora à Diakhaling. Sabodala Gold Operations (SGO) a fait la découverte macabre des corps, à la suite de l’éboulement d’un trou creusé clandestinement par lesdites victimes.

 

L’éboulement d’une fosse de la mine de Gora a provoqué la mort de deux orpailleurs maliens. SGO, filiale de la Teranga Gold, informe que ses agents de sécurité préposés à la mine de Gora à Diakhaling, ont découvert et constaté, les corps sans vies des deux maliens. Les services techniques compétents appuyés par les équipes d’intervention d’urgence de SGO se sont immédiatement rendus sur les lieux pour porter secours et extraire les victimes éventuelles.

Le premier corps, sans vie, de l’orpailleur qui était coincé dans l’éboulement a été récupéré à l’aide des équipements déployés par SGO, avec le support des sapeurs- pompiers de Kédougou et en présence du sous-préfet de Sabodala, de la gendarmerie et du maire de Khossanto.

Un deuxième orpailleur, également de nationalité malienne, blessé lors de l’éboulement est décédé des suites de ses blessures au niveau du poste de santé de Khossanto où il avait été évacué. Les corps des deux victimes ont été transportés à la morgue de Kédougou.

En effet, le bilan de l’accident est de deux morts et trois blessés légers. Ces derniers sont déjà rentrés chez eux après avoir reçu des soins.

Pour rappel, le gisement de Gora, exploité par SGO de 2015 à 2018, a fait l’objet d’une étude d’impact environnemental et social, incluant un plan de réhabilitation et de fermeture, conformément aux exigences légales applicables au Sénégal, en vertu notamment du code minier et du code de l’environnement.

L’exploitation du gisement satellite de Gora ayant pris fin en juillet 2018, entrainant l’arrêt effectif des opérations minières sur le site, SGO a dès lors démarré la phase intensive des activités de réhabilitation et de fermeture, conformément au plan élaboré à cet effet, validé et certifié par Arrêté n°00468 du 1501/2016 du Ministère de l’Environnement et du Développement Durable.

Le site est actuellement en cours de démantèlement et les activités de réhabilitation se poursuivent.

L’incident d’hier survient au moment où, le processus pour une fermeture durable et sécuritaire de la mine de Gora est en cours.

En dépit des nombreuses actions de SGO en termes de sensibilisation, mises en garde, alertes, et poursuites judiciaires pour prévenir et appréhender les contrevenants, des orpailleurs persistent par tous les moyens, à leurs risques et périls, à pénétrer clandestinement et illégalement dans le site de Gora interdit d’accès.

Par ailleurs, SGO regrette la survenue d’un tel incident et déplore la perte en vies humaines de deux orpailleurs, présente ses sincères condoléances aux familles, parents et amis des victimes et souhaite plein rétablissement aux blessés. SGO remercie enfin les autorités et forces de défense et de sécurité pour leurs efforts et leur soutien.

Samantha SABERU

Partager

Une pensée sur “Mine de Gora à Diakhaling : Dépouilles de deux maliens découvertes

  • 11 novembre 2018 à 8 h 05 min
    Permalink

    Hello! I just want to give a huge thumbs up for the great info you’ve here on this post. I might be coming back to your weblog for extra soon.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *