Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!

L’ONU au secours de Beni entre Ebola et groupes armés

Une délégation onusienne est Beni. L’occasion pour la société civile de demander le renforcement de la lutte contre les groupes armés qui empêchent l’accès à certaines zones aux humanitaires qui luttent contre Ebola.

 

Le directeur général de l’Organisation mondiale de la santé, l’OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus, et le Secrétaire général adjoint aux opérations de maintien de la paix de l’ONU, Jean-Pierre Lacroix sont à Béni.

Demokratische Republik Kongo | Ebola (Getty Images/J. Wessels)

La lutte contre l’épidémie d’Ebola, qui a fait 191 morts dans la région, est entravée par la présence du groupe rebelle ougandais ADF.

La délégation était très attendue par la population qui subit les attaques des ADF et celle-ci a donc profité de la visite de ces hauts responsables onusiens, pour faire entendre sa voix et demander la fin des massacres de civils dans la région.

La société civile réclame des actions

DR Kongo Alltagsleben in Beni in der nähe von dem Kreisverkehr Nyamwissi (DW/W. Bashi)

Pour Kizito Bin Hangi, le président de la société civile ville de Beni, cette visite n’est pas la première et dit attendre des actions.

De son côté,  Jean-Pierre Lacroix, le secrétaire général adjoint de l’ONU chargé des opérations de maintien de la paix, a tenu à se montrer rassurant, tant du point de vue de la lutte contre l’épidémie d’Ebola que de celle contre les groupes rebelles.

Les rebelles de l’ADF accentuent leurs attaques

La visite s’est déroulée alors que les rebelles Ougandais de l’ADF accentuent leurs attaques sur certaines agglomérations. Parallèlement, le nombre de nouveaux cas de contagion augmente chaque jour pour atteindre 273 cas confirmés.

Pour le directeur général de l’OMS, Tredos Adhamon, le travail des équipes médiales est entravé par les attaques des rebelles. Il a rappelé qu’une équipe des agents humanitaires a été kidnappée par un groupe de miliciens Maï-Maï, dans la commune de Beu mercredi à Beni.

 

Avec Dw

Partager

Une pensée sur “L’ONU au secours de Beni entre Ebola et groupes armés

  • 10 novembre 2018 à 2 h 03 min
    Permalink

    I like this web site so much, saved to favorites. « Nostalgia isn’t what it used to be. » by Peter De Vries.

Commentaires fermés.